Légion d'honneur : Woerth admet son rôle

  • A
  • A
Légion d'honneur : Woerth admet son rôle
@ maxppp
Partagez sur :

Eric Woerth a reconnu jeudi qu'il avait bien écrit une lettre en faveur de Patrice de Maistre.

"J'ai fait comme de multiples députés, c'est d'une grande banalité. Je n'ai jamais dit que cette lettre n'a pas existé". Eric Woerth a reconnu, jeudi, devant l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF), qu'il avait bien écrit une lettre pour demander la Légion d'honneur pour Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. L’information a été relatée jeudi matin par lemonde.fr .Le ministre du Travail était invité par la presse économique et financière pour parler du dossier des retraites.

Ecoutez Eric Woerth :

L'existence de cette lettre a été révélée mardi par l'Express. Ce courrier, daté de mars 2007 et saisi lors d'une perquisition effectuée à la mi-août, montre comment Eric Woerth est intervenu auprès de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, pour permettre à Patrice de Maistre d’être décoré du fameux ruban rouge.

"Rien à voir avec l'affaire Bettencourt"

A l'époque de l’embauche de sa femme Florence Woerth par Patrice de Maistre, via la société Clymène, Eric Woerth avait remis, en tant que ministre du Budget, la Légion d'honneur au gestionnaire de fortune, laissant planer des soupçons de "trafic d'influence". Eric Woerth a en effet toujours affirmé avoir remis cette décoration à Patrice de Maistre en tant que chef d'entreprise et à la demande de l'intéressé.

"Je suis sur la sellette et cela va durer encore un certain nombre de mois. J'ai décidé de ne pas me plaindre, donc je ne me plains pas. Je n'ai rien à voir avec l'affaire Bettencourt. Je consacre tout mon temps à mon ministère", aurait aussi déclaré le ministre, toujours selon le Monde.

>> Vous avez raté un épisode de l’affaire ? Séance de rattrapage avec Europe1.fr