Lefebvre élu député en Amérique du Nord

  • A
  • A
Lefebvre élu député en Amérique du Nord
Partagez sur :

Le PS perd deux sièges de députés, avec les deux législatives partielles.

L'INFO. Frédéric Lefebvre va faire son retour à l’Assemblée. Ce proche de Nicolas Sarkozy a en effet remporté l’élection législative partielle dimanche dans la 1ere circonscription des Français de l’étranger, celle concernant l’Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis) avec près de 54% des voix. L’ancien suppléant d’André Santini dans les Hauts-de-Seine a battu le socialiste Franck Scemama, à l'issue d'un second tour marqué par une très forte abstention. Frédéric Lefebvre récupère ainsi le siège de la socialiste Corinne Narassiguin, dont l’élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel."C'est forcément une déception", a commenté de Franck Scemama, qui a aussi estimé que "si on avait eu un mois et demi de campagne en plus, on aurait pu faire la différence".

Lefebvre félicité. Sur Twitter, le retour dans l'Hémicycle de Frédéric Lefebvre a été salué par plusieurs personnalités de droite. Le président de l'UMP Jean-François Copé a "chaleureusement" salué l'ancien secrétaire d'Etat, voyant dans cette victoire "un désaveu très clair" de la politique de François Hollande.



L'UDI s'impose. Dans la 8e circonscription des Français de l'étranger, deuxième législative partielle organisée ce week-end, le PS était déjà assuré de perdre un siège de député puisque la candidate PS Marie-Rose Koro a été éliminée dès le premier tour. Le match se jouait donc entre la candidate UMP Valérie Hoffenberg, qui a reçu le soutien implicite de Nicolas Sarkozy et Meyer Habib, investi par l'UDI de Jean-Louis Borloo. C'est finalement le centriste qui s'est imposé par 53,5% des voix contre 46,5%, selon des résultats quasi-définitifs. C'est le 31e député du groupe de Jean-Louis Borloo à l'Assemblée nationale, ce dernier se disant "très heureux de ce résultat."

Deux sièges perdus pour le PS. Avec cette double défaite, le PS à l'Assemblée nationale ne dispose plus que de 292 sièges, soit seulement trois sièges de plus que la majorité absolue dans l’hémicycle qui s'établit à 289 députés. Le secrétaire national aux élections du PS Christophe Borgel a jugé que cette victoire de l'UMP en Amérique du nord n'était "pas étonnante" étant donné "l'abstention de l'électorat socialiste". Le groupe PS craint également de perdre un autre siège à Villeneuve-sur-Lot dans le Lot-et-Garonne où une législative partielle est organisée dimanche prochain dans l'ancien fief de Jérôme Cahuzac.