Budget 2015 : malgré la fronde, le volet "recettes" est voté

  • A
  • A
Budget 2015 : malgré la fronde, le volet "recettes" est voté
L'Assemblée nationale a voté mardi le volet recettes du projet de budget de l'Etat pour 2015 à une courte majorité, de 266 voix contre 245, 56 députés s'étant abstenus, dont 39 socialistes.@ REUTERS
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Quelque 39 députés socialistes se sont abstenus mais la première partie du budget a bien été validé.

Ils avaient prévenu. Et ils n'ont pas menti. Mardi, lors du vote du volet recettes du projet de budget de l'Etat pour 2015, 39 députés socialistes se sont abstenus, comme presque tous les écologistes. La droite et le Front de Gauche ont voté contre. Ce qui n'a pas empêché le texte d'être voté à une courte majorité, à 266 voix contre 245.

"Ca promet". Il s'agit tout de même de la plus forte proportion atteinte depuis le début de la contestation de la politique économique du gouvernement par les "frondeurs". "Ça promet sur la 2ème partie, les dépenses! La chasse aux frondeurs peut débuter!" a d'ailleurs raillé un député UMP, Philippe Gosselin, à l'issue du vote.

>> A LIRE AUSSI - Budget de l'Etat : "abstention collective" des frondeurs PS

Des hausses et des baisses d'impôt. Ce budget recettes contient l'augmentation de certaines charges, comme la taxe sur le gazole (+ 2 centimes par litre) ou la redevance TV (+ 3 euros). Il doit également composer avec la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu.

>> LIRE AUSSI - Entre "pause fiscale" et rigueur : ce que prévoit le budget 2015

Au total, le poids de l'impôt baissera à 44,6% du PIB en 2015 (après 44,7% cette année). Avant le vote, le président du groupe PS, Bruno Le Roux, avait d'ailleurs indiqué ne pas comprendre que "des députés socialistes puissent ne pas voter un budget qui rend un peu plus de trois milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français" via la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu.