Le vocabulaire de crise des politiques

  • A
  • A
Le vocabulaire de crise des politiques
@ Montage photos Reuters et Europe1
Partagez sur :

Les petites phrases de la semaine sont marquées par le sommet européen et la crise.

Tactique : "C'est de la dissuasion. C'est comme une partie d'échecs. La menace de bouger le pion est plus importante que l'exécution". Le ministre de l'économie François Baroin à propos des négociations sur le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Cuisinier : AAA et AAAAA : "Les Français ne sont pas des andouillettes !". Slogan d'une action anti agences de notation menée par le Front de Gauche et son candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon.

Religieux : "Le triple A, on en fait le dieu". Nicolas Dupon-Aignan, député de l'Essonne et président du mouvement Debout la République, juge également disproportionné le rôle accordé aux agences de notation.

Rêveur : "Il n'a pas cherché à réenchanter le rêve". Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, à propos de l'intervention télévisée jeudi du président Nicolas Sarkozy justifiant ses choix économiques aux Français.

British : "Là, on pouvait avoir un 'collapse' total de l'économie". Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, à propos des conséquences qu'aurait eu une absence d'accord sur la dette européenne.

Exotique : "Nicolas Sarkozy veut faire croire comme d'habitude qu'il est le Tarzan de la négociation". L'ancien ministre socialiste de l'Economie Michel Sapin, avant le sommet de la zone euro.