"Le système de charité ne fonctionne plus"

  • A
  • A
"Le système de charité ne fonctionne plus"
@ Europe 1
Partagez sur :

Pour Augustin Legrand, c’est aux pouvoirs publics d’agir et pas seulement aux associations.

"C’était prévisible", a réagi Augustin Legrand au sujet de la fermeture de l’antenne d’Angers du Secours populaire, surchargée par un afflux de personnes en difficulté. Il y a des "signes précurseurs depuis un an", a expliqué le Fondateur des enfants de don Quichotte : "Beaucoup de gens en contrats précaire se retrouvent au chômage et demandent de l’aide."

"Quand on fait appel à la générosité publique ce sont souvent les pauvres qui donnent aux pauvres", a expliqué Augustin Legrand, se basant sur l’expérience de son campement au canal Saint-Martin. "En temps de crise, le système de charité ne fonctionne plus."

"Il faut à un moment que les pouvoirs publics mettent en place des vraies politiques publiques", selon Augustin Legrand. Il a cité les échecs qu’il a balayés face à François Fillon et Martin Hirsch sur la question du mal logement et regretté les limites de la loi Dalo.

Les Restos pas assez engagés

Le militant a aussi mis en cause les Restos du cœur, pas assez indépendants selon lui. "Il faut qu'ils passent sur TF1, qu'ils vendent des CD, ce qui les conditionnent" a ironisé Augustin Legrand qui regrettent qu’ils aient quitté le Collectif des associations unies dont l’objectif est de politiser le discours des associations et peser auprès des dirigeants politiques.

Son bilan politique

Augustin Legrand ne se bat plus seulement au niveau associatif. Il est conseiller régional d'Ile-de-France Europe Ecologie depuis les dernières élections. C’est ce parti qui est à l’origine d’un pass unique en Ile-de-France. "C’est une vraie mesure de solidarité", s’est réjoui le comédien. Il aurait certes préféré qu’il n’y ait pas d’augmentation des prix mais "on est très tributaire des financements de l’Etat", s’est-il défendu.

La région d’Ile-de-France est à l’origine d’une décision "historique", selon Augustin Legrand. Elle va appliquer la promesse de campagne d’Europe Ecologie de ne plus faire appel aux services de banques possédant des filiales dans les paradis fiscaux. "On va tenter de faire en sorte que d’autres régions fassent la même chose", a-t-il poursuivi, comparant cette mesure aux blocages lors de l’Apartheid en Afrique du Sud.