Le stratégique élan de civisme du PS

  • A
  • A
Le stratégique élan de civisme du PS
Le PS invite chacun à s'inscrire sur les listes électorales, une manière de soutenir la participation aux prochaines élections mais aussi aux primaires socialistes.@ REUTERS
Partagez sur :

Le parti socialiste a lancé une campagne en faveur de l’inscription sur les listes électorales.

"Pour pouvoir voter, inscrivez-vous sur les listes électorales !" Ce message d’appel au civisme ne provient pas des institutions ni du gouvernement, mais du parti socialiste, qui a décidé de lancer une vaste campagne d’information sur le sujet.

L’inscription sur les listes électorales avant le 31 décembre est nécessaire pour pouvoir voter en 2011. Ce rappel civique est donc utile, car l’année prochaine ont lieu les élections cantonales mais aussi les primaires socialistes.

"Pour s’exprimer, il faut s’en donner les moyens"

Le PS a donc mis en ligne début décembre un clip de sensibilisation qui montre une bachelière arrivant à une épreuve du baccalauréat….avant de se rendre compte qu’elle n’a plus d’encre pour écrire sur sa copie.

"Pour s’exprimer, il faut s’en donner les moyens", conclut le clip, avant d’inviter l’internaute à s’inscrire sur les listes électorales.

Réussir des primaires de grande ampleur

Programmée à l’automne 2011, les primaires doivent permettre de désigner le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Pour organiser de manière incontestable leur consultation, le PS a décidé de se référer aux listes électorales, les mêmes que celles utilisées lors de scrutin nationaux.

La désignation du candidat socialiste ne sera une réussite que si un grand nombre de Français participent à ce scrutin, afin de montrer l’ampleur de la mobilisation et de provoquer un effet boule de neige jusqu’en 2012. Côté PS, on estime qu'en-dessous de 500.000 votants, le scrutin ne sera pas une réussite.

Mais s’ils ne sont pas inscrits sur les listes électorales, les sympathisants de gauche ne pourront pas voter, d’où la piqûre de rappel du PS. D'autant que le gouvernement n'a pas organisé cette année sa traditionnelle campagne de sensibilisation pour inciter les Français à s'inscrire sur les listes électorales. L’appel au civisme des socialistes s’accompagne donc d’une visée stratégique : se mettre dans les meilleures conditions possibles pour éviter tout couac.

L'ambigüe inaction du gouvernement

"Je remarque que le gouvernement ne fait plus de campagnes d'inscription sur les listes électorales, c'est absolument inédit, tous les gouvernements de droite et de gauche l'ont toujours fait. J'ai vraiment l'impression qu'aujourd'hui Nicolas Sarkozy et l'UMP ne souhaitent pas particulièrement qu'il y ait une forte participation aux l'élections de l'an prochain", a réagi Harlem Désir, le numéro deux du PS.