Le sondage sur Royal, de la "trash politique"

  • A
  • A
Le sondage sur Royal, de la "trash politique"
Partagez sur :

Dans une enquête publiée vendredi, une majorité de sondés estiment que Ségolène Royal est "un handicap" pour le PS.

"Avec ce sondage, on sombre dans la trash politique", a vivement réagi Guillaume Garot, porte-parole de Ségolène Royal, à l’enquête BVA où 74% des sondés estiment que l'ex-candidate à la présidentielle est "un handicap" pour le PS.

"Le retour au débat d'idées est plus qu'urgent", estime encore Guillaume Garot dans un communiqué publié vendredi. Pour lui, ce sondage, "sous couvert de rigueur scientifique", n'a "pas d'autres objectifs que de continuer la campagne agressive et personnelle contre Ségolène Royal". Il "enferme les personnes interrogées dans des réponses caricaturales" et "propose même carrément, dans une des questions, l'élimination d'un acteur majeur de notre vie démocratique", dénonce-t-il.

Samedi, il a annoncé avoir saisi la commission des sondages. "Il s'agit de faire la clarté sur ce sondage qui ne me paraît pas conforme aux exigences de la loi ni de la déontologie", indique Guillaume Garot.

Dans cette enquête BVA* pour Canal+ diffusée vendredi, 62% des personnes interrogées estiment que l'ex-candidate à la présidentielle "devrait soutenir les positions défendues par son parti", 36% considèrent "qu'elle a raison d'afficher son indépendance" et 2% ne s'expriment pas.

A la question "Aujourd'hui, pensez-vous que Ségolène Royal est plutôt un atout ou plutôt un handicap pour le parti socialiste", 74% pensent qu'elle est plutôt un handicap et 26% qu'elle est plutôt un atout.

Enfin quand on demande aux sondés ce que la présidente de Poitou-Charentes devrait faire si elle "quittait le parti socialiste", 45% répondent : "arrêter la politique", 35% "créer un nouveau parti politique", 14% "rejoindre le MoDem", 5% "rejoindre les Verts" et 1% ne s'exprime pas.

* Sondage réalisé du 9 au 10 décembre par internet auprès d'un échantillon de 1.020 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas).