Le "retournement économique", c'est maintenant, dit Hollande

  • A
  • A
Le "retournement économique", c'est maintenant, dit Hollande
@ MAXPPP
Partagez sur :

LA NOUVELLE PROMESSE - La deuxième phase du quinquennat doit permettre "une redistribution du pouvoir d'achat", explique le président au JDD.

La promesse. Après l’engagement d’inverser la courbe du chômage en 2012, la prophétie de l'été 2013 - "La reprise est là", François Hollande fait une nouvelle promesse aux Français, à la veille de son deuxième anniversaire à l’Elysée. Le chef de l'Etat prédit dans le Journal du dimanche que le retournement économique tant attendu en France "arrive" et assure que cette nouvelle phase permettra une redistribution de pouvoir d'achat. "On est entré dans la deuxième phase du quinquennat, le redressement n'est pas terminé, mais le retournement économique arrive", assure François Hollande. "Cette phase doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d'achat par une baisse des impôts", détaille ensuite le président.

"Faire aimer la France". Alors qu’il arrive à mi-chemin de son mandat, François Hollande voudrait que les Français reprennent confiance en eux. "Je veux redonner le sens de notre histoire. Je veux faire aimer la France. Ce que j’ai appris, c’est que la France compte si elle a de bons comptes", confie encore le président au JDD, se félicitant de l’adoption du programme de stabilité mardi à l’Assemblée. Ce plan qui prévoit 50 milliards d’euros d’économies »répond à "trois principes : la clarté, la visibilité, la stabilité. Les Français connaissent l’histoire des trois prochaines années", estime le président.

Une déclaration qui en rappelle une autre. La phrase clef de l'interview au JDD - "le retournement économique arrive" - fait singulièrement écho à une autre déclaration du chef de l'Etat il y a presque un an. "La reprise, elle est là", avait ainsi assuré François Hollande à l’été 2013, lors de la traditionnelle interview du 14-Juillet. "Je ne vais pas revenir sur toutes les mesures que j'ai prise. Je me bats, je n'invente pas une mesure de plus, la politique, ce n'est pas de la magie, c'est une stratégie, c'est une volonté, une cohérence", avait alors insisté le président.



sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DEUX ANS APRES - Où en sont les promesses de "Moi président" ?

PARI - Chômage : Hollande persiste malgré l’Inse