LE QUESTIONNAIRE 2012- "François Hollande, si vous êtes élu..."

  • A
  • A
LE QUESTIONNAIRE 2012- "François Hollande, si vous êtes élu..."
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le candidat PS à la présidentielle a répondu aux questions d'Europe1 mercredi matin.

Dans le cadre de l'élection présidentielle, Europe 1 ouvre sa matinale pendant deux heures aux candidats des principaux partis. Après François Bayrou le 14 février et Marine Le Pen la semaine dernière, c’est François Hollande qui s'est prêté au jeu des questions-réponses sur le thème "si vous êtes élu président…". Un coup de fil à son père, un premier voyage en Allemagne...c'est le "questionnaire 2012".

> Le 6 mai, où irez-vous fêter votre victoire ?

"Je ne me suis pas posé cette question. J'ai considéré qu'il y avait même de la prétention à s'interroger sur l'endroit. Je sais où je n'irai pas. Nicolas Sarkozy, lui-même, l'a convenu".

> Il n'y aura personne au Fouquet's ce soir-là...

"Peut-être certains pour se consoler ? Ils se réuniront - les mêmes - pour espérer ne pas être trop visés par les mesures que j'aurais à prendre. Mais, ce que je veux dire aux Français, c'est que ce soir-là, j'éprouverais de la fierté, je mesurerais dès cet instant la responsabilité qui m'incombe. 

> Pour qui serait votre premier coup de fil ?

"J'aurais ma famille autour de moi. Mais, je n'aurais pas mon père qui est à Cannes, qui est un vieux monsieur. Et, je lui téléphonerais ce soir là".

> Quelle serait votre toute première mesure ? 

"La première mesure que j'aurais à prendre me concernera directement. C'est-à-dire que je déciderais de diminuer de 30% l'indemnité du président et celles des membres du gouvernement". 

> Qui sera votre Premier ministre ?

"Vous attendrez..."

> Il y a des candidats..

"J'imagine... Si vous citez des noms, n'en n'oubliez aucun ou aucune. Mais ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas en train de former un gouvernement. Qu'est-ce que cela voudrait dire. Je suis candidat. Nous sommes à un mois et demi du premier tour de la présidentielle et j'aurais déjà des noms ?"

> Vous avez bien des noms en tête

"Une campagne révèle un certain nombre de personnalités". 

> Votre premier voyage ?

"Mon premier déplacement en Europe sera pour aller en Allemagne... Madame Merkel 'attend' pour me recevoir. Elle a raison. Qu'elle attende le vote du peuple français et ensuite, selon le vote s'il m'est favorable, j'irai lui rendre visite. Parce que Je crois en la nécessité de l'amitié franco-allemande. Nous avons un certain nombre de choses à nous dire sur l'avenir de l'Europe".

> Que direz-vous à Nicolas Sarkozy au moment de la passation de pouvoir ?

"Non, je ne veux pas répondre à cette question. Il y aurait aussi une part de prétention à y répondre... Je lui dirais bonjour au début et au revoir à la fin".

> Votre mot préféré ?

"Utile"

> Votre juron préféré ?

"Je n'en ai pas. Je peux avoir des tics de langage, genre : 'rendez-vous compte'. Mais je n'ai pas de ne juron particulier. Il m'arrive d'en employer. Mais je n'en ai pas de spécifique. Vous prenez votre risque"...