Le public investit le Fort de Brégançon : "c'est impressionnant"

  • A
  • A
Le public investit le Fort de Brégançon : "c'est impressionnant"
@ Philippe Belaval compte Twitter
Partagez sur :

EN IMAGES - La résidence d'été des présidents depuis 1968 a reçu ses premiers visiteurs, dimanche.

Des visiteurs conquis. Les premiers visiteurs ont investi dimanche après-midi les jardins et appartements du Fort de Brégançon, entrant dans l'intimité des chefs d'État qui se sont succédé depuis que ce fortin a été institué résidence d'été du président en 1968. "C'est émouvant d'être ici. On traverse l'Histoire et en même temps c'est un lieu actuel car le président peut y venir à tout moment", lâche Sylvie, l'une des 260 privilégiés à avoir pu visiter le site pour cette première visite ouverte au public. Sur les six pièces à visiter, une seule retient l'attention, le bureau du président de la République. "C'est impressionnant. Cela représente le pouvoir", confie André, admiratif. "On sent que le lieu est propice à la réflexion. On s'imagine bien le président loin des ors de la République et dans un cadre qui lui permet de se relâcher un peu", ajoute Bernadette. Au grand dam des visiteurs, une pièce reste fermée : la chambre du président. On sait seulement que le lit est orienté vers l'île de Porquerolles.

Par ici la visite. Pour faire découvrir le fort de Brégançon, l'Elysée a posté une vidéo … un peu kitsch. On vous laisse juger par vous-même. En tout cas, si vous avez envie de visiter le lieu, vous pouvez vous inscrire sur le site Internet de l'office du tourisme de Bormes-les-Mimosas







Une résidence, des présidents. Pour l'anecdote, c'est le général de Gaulle qui a été à l'origine de la transformation du fort en résidence présidentielle mais le chef de l'Etat n'y a dormi qu'une seule nuit, tourmenté par des moustiques. Le lieu a été plus appréciée par Georges Pompidou et son épouse mais aussi Valéry Giscard d'Estaing et sa femme Anne-Aymone qui aimaient s'y baigner entre deux parties de tennis.

pompidou
giscard

Dix ans plus tard, en août 1995, les Français découvraient Jacques Chirac "relax" en short et chaussettes. Le rythme de Nicolas Sarkozy était plus soutenu. Au programme : jogging, vélo et baignades avec Carla Bruni. François Hollande y a passé avec Valérie Trierweiler ses premières vacances de président à l'été 2012, mais cette dernière s'était sentie harcelée par les paparazzis.

chirac
sarkozy-bregancon
hollande