Le PS sort (enfin) du bois

  • A
  • A
Le PS sort (enfin) du bois
Harlem Désir s'est placée en première ligne pour lancer deux initiatives socialistes sur des sujets de société.@ Reuters
Partagez sur :

Après six mois de relative discrétion, le parti majoritaire se fait enfin entendre.

L’INFO. Le Parti socialiste s’est fait entendre à plusieurs reprises ces derniers jours. Et c’est une nouveauté, tant le parti de la rue de Solférino s’était montré discret depuis l’élection de François Hollande à la présidence. Le temps, sans doute, pour Harlem Désir, le nouveau premier secrétaire du parti, de prendre ses marques. Pour se montrer, le PS a choisi de défendre deux projets sociétaux, le "mariage pour tous" et le droit de vote des étrangers.

Sur le mariage gay, le Parti socialiste a lancé lundi une pétition pour soutenir le projet. "Je veux que la République donne le droit à tous ceux qui s'aiment de se marier et d'adopter", déclame le texte. Mardi, Harlem Désir a fait pas de sa satisfaction sur Twitter, revendiquant plus de 20.000 signatures en 24 heures.



Sur le droit de vote des étrangers, rien ne sera fait tant que la majorité des 3/5e au Congrès, indispensable pour modifier la Constitution et adopter le texte, n’est pas assurée. Alors le PS a décidé de cibler spécifiquement, mais publiquement, les parlementaires. "Tous les grands progrès collectifs ont été portés dans notre pays par des femmes et des hommes de bonne volonté, qui ont su faire prévaloir l'unité nationale sur les affrontements partisans", écrit ainsi Harlem Désir dans une lettre adressée mercredi à tous les parlementaires. L'opposition de droite et du centre étant contre ce projet, les socialistes estiment qu'il leur manque 30 à 50 voix pour pouvoir le faire adopter.

>>> Mais pourquoi le Parti socialiste se fait-il entendre maintenant ?
 
 

• Pour ne plus laisser le champ libre à l’opposition. On a beaucoup entendu et vu les opposants au mariage pour tous ces dernières semaines. Manifestations, happenings, prises de position des leaders de la droite, tribunes des autorités religieuses… Les initiatives n’ont pas manqué, alors que le parti socialiste semblait aphone sur cette question. La contre-pétition participe donc d’une reprise en main sur la question.

manifestation contre le mariage gay pour tous à marseille MAXPPP 930620

© MAXPPP

• Pour prendre l’initiative. La problématique est légèrement différente sur le droit de vote des étrangers, puisque François Hollande a semblé lui-même enterrer la réforme, et la polémique lors de sa grande conférence de presse du 13 novembre. Par sa lettre aux parlementaires, le Parti socialiste veut donc reprendre l’initiative, et ne plus apparaître comme un simple soutien du gouvernement, mais comme un aiguillon de sa politique.

>> A lire aussi : le droit de vote des étrangers attendra

• Pour qu’Harlem Désir gagne en légitimité. Souvent raillé pour son manque de charisme, le premier secrétaire du PS manque aussi d’un déficit de notoriété. C’est donc lui qui a porté devant les médias les deux initiatives socialistes. Histoire d’exister enfin.