Le PS brandit "le chèque-cadeau Sarkozy"

  • A
  • A
Le PS brandit "le chèque-cadeau Sarkozy"
@ CAPTURE WAT TV
Partagez sur :

Les socialistes ont brandi des affichettes créant un incident de séance mardi au Palais-Bourbon.

Les socialistes ont créé un incident de séance à l'Assemblée nationale mardi après-midi. Pendant la séance des questions au gouvernement et avant le vote du projet de loi de finances rectificative qui allège l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et supprime le "bouclier fiscal", ils ont créé la surprise pendant le discours du président du groupe PS au Palais-Bourbon.

Jean-Marc Ayrault a dénoncé le fait que "le cadeau de 700 millions" d'euros par an qu'a été le bouclier fiscal pour "les grandes fortunes" soit remplacé "par un chèque de deux milliards d'euros aux mêmes". C'est lorsqu'il a prononcé cette dernière phrase que les socialistes ont brandi chacun une affichette en forme de chèque. Dessus on pouvait y lire : "Chèque-cadeau ISF : 2 milliards d'euros", signé "Nicolas Sarkozy".

Regardez les députés socialistes brandir leur affichette :

Les huissiers sont ensuite intervenus pour retirer tous les chèques qui avaient été brandis. Et ce, alors que le président UMP de l'Assemblée nationale Bernard Accoyerne cessait de rappeler que de montrer ce genre de document dans l'hémicycle est interdit.

Un peu plus tôt, le porte-parole des députés PS, Bruno Le Roux, a dénoncé la réforme fiscale du gouvernement, qui prévoit, selon lui, "deux milliards" d'euros "de cadeau" aux redevables de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune et une "vraie fausse suppression du bouclier fiscal". Dans un communiqué intitulé "les deux milliards de cadeau ISF, c'est...", le groupe socialiste cite : "20 ans de salaire pour les 3.600 employés de l'usine Citroën d'Aulnay-sous-Bois", "l'augmentation de 20% du minimum vieillesse", "1.000 écoles maternelles".