Le PS accuse l'UMP de saboter sa primaire (E1)

  • A
  • A
Le PS accuse l'UMP de saboter sa primaire (E1)
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Parti socialiste pointe notamment 19 préfectures et une dizaine de mairies de droite.

Le Parti socialiste accuse l'UMP d'organiser le sabotage de sa primaire, selon les informations du buzz politique d'Europe 1. Le PS pointe notamment 19 préfectures, dont il menace de publier la liste, accusées de ne pas se montrer conciliantes dans la transmission des listes électorales pour la tenue du scrutin.

Autre problème, une dizaine de mairies de droite, et de villes parfois importantes, sont accusées par le PS de s'être organisées pour rendre impossible la tenue de la primaire. Benoît Hamon, porte-parole du PS, accuse le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé d'être à la manoeuvre. "Comment une mairie pendant six mois ne répond pas aux demandes du PS, comment une autre se débrouille pour que toutes les salles soient réservées, comment les associations proches du maire ont toutes décidé de se réunir les 9 et 16 octobre", explique le porte-parole du PS au micro d'Europe 1.

"A Maux, à Orléans, à Nancy, au Havre, à Valenciennes, pas une salle de libre, pas possible de trouver un petit cagibi, rien du tout", ajoute-t-il. "Le ton est donné par Jean-François Copé qui tous les matins en se réveillant se demande en se rasant comment empêcher les socialistes d'organiser leurs primaires. C'est juste ridicule".