Le PS a trop parlé entre octobre et novembre

  • A
  • A
Partagez sur :

Des chaînes et radios ont continué à trop accorder la parole au PS jusqu'à la mi-novembre, dont "une ou deux" qui avaient déjà été rappelées à l'ordre à ce sujet en octobre par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a déclaré Christine Kelly, sage au CSA.

La réglementation du CSA sur le temps de parole des politiques prévoit, depuis 2009, que le bloc d'opposition ait au moins 50% du temps d'intervention du président et de la majorité. Mais depuis quelques mois, principalement en raison des primaires et de l'affaire DSK, l'opposition s'est exprimée bien plus que la majorité.