Le projet du PS en un coup d'oeil

  • A
  • A
Le projet du PS en un coup d'oeil
Le PS a officiellement adopté "Le Changement", son projet pour 2012@ REUTERS
Partagez sur :

Voici les principales mesures du projet 2012 du PS. Projet adopté samedi lors de la convention du parti.

Avec ce projet, le PS espère incarner le "changement". Les socialistes ont adopté définitivement, samedi à Paris, lors de leur convention nationale, les grandes lignes de leur programme pour 2012. Le vote s'est fait à l'unanimité, à main levée, par les délégués PS. Voici un condensé de ce programme :

Projet pour l'emploi

300.000 "emplois d’avenir" - Pour agir contre le chômage des jeunes, le PS entend créer 300.000 emplois dans les domaines de l’innovation environnementale et sociale. Un tiers pourrait être créé en 2012 pour un coût de 3,6 milliards d'euros.

Soutien aux PME - Une Banque publique d’investissement - qui investira dans la recherche et l’innovation et soutiendra les PME-PMI - sera créée.

Les licenciements boursiers - Le parti s'est fixé pour objectif de dissuader les licenciements boursiers par des pénalités financières pour les entreprises qui versent des dividendes à leurs actionnaires.

Baisse de l'impôt sur les sociétés - L’impôt sur les sociétés doit être baissé de 33% à 20%, selon le PS, pour les entreprises qui réinvestissent intégralement leurs bénéfices et augmenter jusqu’à 40% pour celles qui privilégient les dividendes des actionnaires.

Stage et CV - Martine Aubry a annoncé la création d'une allocation d'autonomie, la requalification des stages en contrats de travail et la mise en place d'un CV anonyme.

La retraite à 60 ans - Le PS a promis le rétablissement de l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans.



Répartition des richesses



Plafonnement des loyers - Le PS entend plafonner les loyers lors de la première location ou à la relocation dans les zones en tension (Paris...) et souhaite financer 150.000 logements sociaux par an.

Aide aux étudiants - Le bureau national du PS veut créer une allocation d’étude pour les jeunes sous condition de ressources.

Salaires dans les entreprises aidées par l'Etat - Le PS souhaite des écarts de rémunérations de 1 à 20 maximum dans les entreprises où l'Etat a une participation.

Des salariés au CA - Les conseils d'administration des entreprises seront ouverts aux représentants des salariés.

Education, justice : les services de l'Etat





Priorité à l'école primaire - De manière encore vague, le Parti socialiste promet de refondre les rythmes scolaires et les programmes, accroître la personnalisation des enseignements et la revalorisation du métier d’enseignant. L'accueil dans les crèches sera développé.

Des médecins à la campagne - Une incitation pour que les jeunes "médecins libéraux" exercent dans les zones qui manquent de praticiens, est prévue dans le programme PS.

Une police de proximité - Le PS veut créer 10.000 postes de gendarmes et policiers de proximité.

Une justice plus efficace - La création d'un demi-millier d'emplois de magistrats et de greffiers est prévue dans le programme du Parti socialiste.

Finances publiques

Création "d'un impôt citoyen" - Le PS prévoit une réforme fiscale instaurant la fusion entre l'impôt sur le revenu et la contribution sociale généralisée (CSG) pour créer un "grand impôt citoyen" progressif et prélevé à la source.

Taxation des revenus du capital - Les revenus du capital, bonus et stock-options au même taux d’impôt que les revenus du travail seront taxés.

Objectif 2015 - Le retour des déficits publics à 3% du PIB, est pour l'instant prévu pour 2015, sans trop de précisions. Les marges financières dégagées par le gouvernement seront affectées pour moitié à la réduction de la dette.

Les grands enjeux de société





L'adoption pour "tous les couples" - Le PS prévoit le droit au mariage et à l’adoption pour "tous les couples".

Un projet vague sur l'immigration - La lutte contre les entrées illégales sera renforcée. D'une manière extrêmement vague, le PS promet aussi "un contrat d'accueil et d'intégration".

Une légère réforme des institutions - Un renforcement du rôle du Parlement, l'instauration d'une dose de proportionnelle aux législatives, l'octroi du droit de vote aux étrangers aux élections locales, la limitation du cumul des mandats sont évoqués dans le programme du PS.



Environnement



Une TVA produits polluants - Les socialistes souhaitent rendre la TVA "éco-modulable". Elle serait ainsi diminuée sur les produits non-polluants et augmentée sur les produits polluants.

Les énergies renouvelables - Pour sortir de la dépendance du nucléaire ( en 20 ans) et du pétrole, le PS veut développer massivement les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Une partie des superprofits des groupes pétroliers pourrait également être réinvesti dans des aides à l’isolation, les énergies renouvelables, la mise en place de tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité.