Le président Sarkozy s'offre un nouvel avion

  • A
  • A
Le président Sarkozy s'offre un nouvel avion
Partagez sur :

L'ancien A-319, qui obligeait à faire des escales lors des longs trajets, va être remplacé par un A-330 aux allures d'Air Force One à la française. Coût total de l'opération : 180 millions d'euros.

L’incident qu’a connu l’Airbus présidentiel A-319 le 30 mars a achevé Nicolas Sarkozy de se convaincre de se doter d’un nouvel engin pour ses déplacements diplomatiques : un A-330 acheté d’occasion, qui va subir une véritable métamorphose.

L’appareil sera doté d’un poste de communication ultra-sécurisé avec lignes cryptées pour pouvoir rester en contact avec le gouvernement et la chaîne de commandement nucléaire. Equipé d’un espace de repos, à l’avant, l’avion dispose d’une chambre avec lit-double et salle de bains. Juste à côté se trouve un bureau de travail privatif.

Une salle de réunion avec une grande table de conférence se trouve au centre de l’avion, tandis que sont disposés, à l’arrière de la cabine, 58 fauteuils en cuir pour les collaborateurs ou invités. Enfin, un petit cabinet médical pour les interventions d’urgence.

Coût total de cet Air Force One à la française, 180 millions d’euros, dont la moitié pour l’acquisition de l’Airbus A-330 d’occasion. Ce n’est pas forcément un luxe, quand on sait qu’en deux ans, les avions présidentiels ont déjà 10 tours du monde sous les ailes.