La France peut-elle se passer de l'Elysée ?

  • A
  • A
La France peut-elle se passer de l'Elysée ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

VU D'AMERIQUE - Un think tank de Washington propose d'abolir les principaux pouvoirs du président de la République française, qui paralyseraient les réformes.

La Ve République est à bout de souffle, avertit un rapport du Peterson Institute, un think tank de Washington, relayé par Les Echos. Dans ce document intitulé "Pourquoi la France a besoin de réformes politiques", cet institut pointe la place prépondérante du président de la République dans le système institutionnel français, qui serait responsable de l'impossibilité à réformer.

Un régime parlementaire. "Le centre gauche et le centre droit ne s’allieront jamais pour passer ces réformes de bon sens, car chacun veut détruire les chances de l’autre de gagner la prochaine élection présidentielle", analyse le think tank. Celui-ci milite donc pour un changement de régime, afin d'instaurer en France un régime parlementaire, comparable à ce qui existe dans la plupart des pays européens. Le véritable dirigeant serait alors le Premier ministre, issu de la majorité élue au Parlement.

Retirer au président ses principaux pouvoirs. A défaut de parvenir à cette profonde réforme, la France devrait au moins abolir les articles de la Constitution conférant au président ses principales prérogatives, conseille le Peterson Institute. A savoir, le pouvoir de nommer le Premier ministre, de dissoudre l'Assemblée nationale et son statut de chef des armées. Le rapport ne fait cependant pas mention de l'article 16, pourtant controversé en France, qui permet au chef de l'Etat de prendre les pleins pouvoirs en cas de menace "grave et immédiate".