Le président de la Région Alsace est mort

  • A
  • A
Le président de la Région Alsace est mort
Partagez sur :

Adrien Zeller (UMP), 69 ans, avait été victime d'un accident cardiaque le 14 juillet dernier et était hospitalisé depuis.

Adrien Zeller est mort samedi après-midi d'un nouvel accident cardiaque. Le président de la Région Alsace (UMP) était hospitalisé depuis un malaise survenu le 14 juillet après une réunion franco-allemande en Forêt-Noire.

"Le président du conseil régional d'Alsace Adrien Zeller, dont la récupération après son infarctus survenu le 14 juillet dernier se déroulait dans les meilleures conditions, a présenté un nouvel accident cardiaque dont il est décédé brutalement ce samedi après-midi, en dépit des traitements immédiatement mis en route", a fait savoir la Région dans un communiqué.

Son décès "est tout à fait inattendu et contraire à l'évolution de son état", a déclaré le premier vice-président du conseil régional, Bernard Stoessel qui assure l'intérim depuis la mi-juillet.

Adrien Zeller présidait la Région Alsace depuis 1996. Avec le président de la Région Corse, il a été aux dernières élections régionales de 2004 le seul président de droite à résister à la "vague rose". Entre 1986 et 1988, Adrien Zeller avait été secrétaire d'Etat à la Sécurité sociale dans le gouvernement de Jacques Chirac.

Le président Nicolas Sarkozy a salué samedi "la mémoire d'un serviteur inlassable et rigoureux de la chose publique". Le premier ministre François Fillon a, lui, rendu hommage "à la mémoire de cet Alsacien passionné qui n'a jamais épargné son temps et son énergie pour se mettre au service de nos concitoyens et tout particulièrement des Alsaciens qui lui doivent beaucoup".

Jacques Chirac a rendu hommage à "un Européen convaincu", et François Bayrou a loué "un esprit original, créatif", qui a "présidé sa région loin de toute idéologie". Ségolène Royal a exprimé son "grand respect" pour un personnage "aux très grandes qualités humaines".