Le plan anti-hooligans d’Hortefeux

  • A
  • A
Le plan anti-hooligans d’Hortefeux
Partagez sur :

Le ministre de l’Intérieur crée un service spécifique contre les hooligans et renforce la présence policière autour des stades.

Brice Hortefeux veut mettre fin à la violence dans les stades de football. Alors qu’un supporter toulousain est décédé mardi des suites d’une agression subie à la mi-septembre à Belgrade, et que plusieurs incidents ont récemment émaillé le championnat de France, le sujet est brulant. "On ne peut plus tolérer une situation où les pères de famille ont peur d'emmener leurs enfants aux matchs", déclarait mardi sur lefigaro.fr le ministre de l’Intérieur, qui veut "éradiquer la violence des stades".

Une section spécialisée dans la lutte contre les hooligans va donc voir le jour, "directement rattaché au directeur central de la Sécurité publique : la Division nationale de lutte contre le hooliganisme" a annoncé mercredi le ministère de l'intérieur.Ce nouveau service aura pour mission de "mieux coordonner nos capacités de renseignement avec les acteurs responsables de la sécurité sur le terrain, mieux identifier les cas individuels à risque afin de pouvoir les interpeller et les sanctionner, non seulement au plan administratif (interdictions de stades) mais aussi judiciaire", précise la place Beauvau.

Par ailleurs, selon le ministère de l'intérieur, au minimum, 2.500 hommes et femmes (seront) mobilisés pour chaque journée de championnat et, pour certaines journées à risques, jusqu'à 5.000".

Le ministre de l’Intérieur avait convoqué mercredi tous les préfets de départements concernés pour leur présenter son plan. Fait inédit, les présidents des principaux clubs de Ligue 1 étaient également présents.