Le Pen s’en prend au halal

  • A
  • A
Le Pen s’en prend au halal
La candidate du FN veut porter plainte contre la grande distribution "pour tromperie sur la marchandise".@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon elle, "toute" la viande vendue en Ile-de-France est halal. "Faux" selon les professionnels..

Deux après la polémique sur les Quick halal, Marine Le Pen a annoncé samedi, lors de sa convention présidentielle à Lille, sa volonté d’engager une procédure judiciaire pour "tromperie sur la marchandise", en assurant que "toute" la viande vendue en Ile-de-France est "halal".

Plainte avec constitution de partie civile

Marine Le Pen a précisé à des journalistes avoir mandaté les avocats du FN pour engager une procédure à l'encontre d'enseignes de la grande distribution en Ile-de-France. "Il s'avère que l'ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l'insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal. Cette situation est une véritable tromperie, le gouvernement est informé de cette situation depuis des mois", a-t-elle dit.

Tous les abattoirs d'Ile-de-France vendent du halal, sans exception. Que du halal", a insisté Marine Le Pen, assurant détenir des "preuves". La candidate du FN a précisé vouloir déposer une plainte avec constitution de partie civile pour qu'un juge d'instruction soit saisi, ce qui pourrait déboucher sur une enquête de plusieurs mois.

"Le fait que tout le monde soit obligé de se soumettre à une exigence alimentaire issue d'une religion, dont je persiste à dire qu'elle reste tout de même nouvelle, est quelque chose qui est profondément inadmissible et scandaleux", a-t-elle conclu.

"C'est absolument faux", selon l'Interbev

Le ministère de l'Alimentation a assuré dimanche que la viande distribuée en Ile-de-France n'était en aucun cas exclusivement "halal" en premier lieu parce qu'elle provenait de diverses régions de France et non uniquement d'Ile-de-France. "La viande qui est distribuée en Ile-de-France ne provient pas exclusivement d'abattoirs d'Ile-de-France, parce qu'il y en a très peu et que ce sont de tout petits abattoirs", a expliqué un porte-parole. "Elle provient essentiellement du marché de Rungis, où arrivent des viandes qui proviennent d'un peu partout en France", a-t-il ajouté.

Le président de l'Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev), Dominique Langlois, a, lui aussi, réfuté cette idée. "Dire que toute la viande commercialisée à Paris ou en région parisienne est d'origine halal, c'est absolument faux. C'est une déclaration qui se veut à mon avis strictement politique, qui ne correspond absolument pas à la réalité des choses", a dit Dominique Langlois.

"On trouve en Ile-de-France une très grande majorité de viande qui n'est pas abattue selon le rite halal ou le rite casher. Par contre, il peut se trouver que des pièces ou des morceaux de viande soient issus de carcasses abattues selon ce rite, mais ça ne change en rien la qualité de la viande et cela ne modifie pas du tout les qualités du produit", a-t-il ajouté, en déplorant un débat "qui ne peut que nuire à la fois l'industrie française et à la production française, qui n'en a pas besoin".