Le Pen : "Macron défend l’intérêt des banques"

  • A
  • A
Le Pen : "Macron défend l’intérêt des banques"
@ Europe 1
Partagez sur :

LE GRAND RENDEZ-VOUS - La patronne du FN critique sévèrement la position du gouvernement sur l'assurance-chômage.

L'INFO.Le gouvernement avance puis recule sur la question de l’assurance-chômage. Après Manuel Valls, c’est Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, qui a assuré dimanche que le sujet n’était pas tabou, malgré le coup de frein de François Hollande. Invitée du Grand Rendez-vous Europe 1- Le Monde – i

>> A LIRE AUSSI - Macron : "pas de tabou, ni de posture" sur l'assurance-chômage 





Le Pen : "Macron défend l’intérêt des banques"par Europe1fr

"Oui il y a des économies à faire". Alors que Bruxelles pourrait retoquer le budget français, Marine Le Pen a dressé a donné sa vision de la situation : "On ne peut pas régler les problèmes économiques sans avoir fait le constat. Nous sommes victimes d’une monnaie trop forte qui tue notre compétitivité. Nous sommes confrontés à un dumping social car nous avons ouverts nos frontières et avons mis nos salariés, nos entreprises, notre agriculture en concurrence avec des pays qui produisent beaucoup moins cher et créent une pression insupportable sur notre économie. Donc oui il y a des économies à faire : sur l’immigration, sur la fraude, sur la décentralisation, sur l’Union européenne."

>> A LIRE AUSSI - Six mois après, quel bilan pour les mairies FN ?"

Le problème, c’est Schengen" .Deux députés UMP réclament une commission d’enquête parlementaire pour enquêter sur le maintien des allocations versées aux familles parties faire le djihad, ce qui a fait sourire Marine Le Pen : "ils sont gentils ces élus UMP…mais ils ne sont pas au niveau des problèmes ! Le problème, c’est Schengen. Vous croyez que supprimer des allocations familiales aux familles va régler le problème du développement du fondamentalisme islamique dans notre pays ? C’est une proposition dérisoire, on détourne l’attention des gens. Moi, cela ne m’amuse pas."

>> A LIRE AUSSI - Le Pen : "Je suis pour la suppression" de l’écotaxe

"Les mesures sont insuffisantes contre Ebola." Interrogée sur le risque lié au virus Ebola et sur la façon dont la situation est gérée en France, Marine Le Pen a estimé que "les mesures sont insuffisantes. Il existe un danger pour une raison simple : à partir du moment où les liaisons aériennes avec les trois pays plus touchés font qu’il y a 300 personnes par jour qui arrivent sur le territoire, on prend un risque. Il faut les stopper en urgence. Selon une étude américaine, si on le fait il y a 25% de chance que nous soyons touchés dans les 20 prochains jours. Et si on ne le fait pas, il y a 75 % de chance !"

>> A LIRE AUSSI - Ebola : un numéro vert à disposition