Le Pen : les électeurs, "pas des moutons"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marine Le Pen, présidente du FN, a répondu mardi à Jean-François Copé, qui a réaffirmé la doctrine UMP du ni-ni (ni FN, ni PS), que ses électeurs ne sont "pas des moutons". Sur i>TELE, la responsable frontiste a tranché, à propos du président de l'UMP : "il n'est pas propriétaire de ses électeurs, ses électeurs ne sont pas des moutons qu'il emmène d'un pâturage à l'autre".

> A LIRE AUSSI : Pour Copé, c'est ni PS, ni FN... ni Fillon ?

"Ses électeurs feront ce qu'ils veulent au second tour, dans le cadre d'un processus démocratique : au premier tour on choisit, au deuxième on élimine", a argumenté l'eurodéputée.

"Ils n'ont pas attendu les directives de M. Fillon ou de M. Copé. Ils l'ont fait lors de la partielle de l'Oise, celle de Villeneuve-sur-Lot et ils le feront aux municipales de demain", a fait valoir Mme Le Pen. Ces deux législatives partielles ont vu le FN se qualifier au second tour face à un UMP qui les a battus de peu.