Le Pen : Lagarde a "un handicap énorme"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marine Le Pen estime que Christine Lagarde, favorite pour la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), souffre d'"un handicap énorme" en raison de son rôle dans l'affaire Bernard Tapie. Pour la présidente du Front national, invitée de France Info, la ministre française de l'Economie et des Finances "a un handicap énorme, c'est que pèsent sur elle des soupçons très graves d'être intervenue dans l'affaire Tapie en octroyant à M. Tapie près de 400 millions d'euros alors qu'il n'y avait pas droit". "Il existe un risque très lourd que Mme Lagarde soit condamnée au titre de cet arbitrage scandaleux rendu au bénéfice de M. Tapie", a-t-elle estimé.

Patrick Devedjian a reconnu, de son côté, sur I-télé, qu'"il y a évidemment une prise de risque dans le fait qu'il y ait ce début de procédure". "Mais en même temps, si on regarde d'un peu près les charges ou les prétendues charges qu'il y a, elles sont assez légères", a dit l'élu des Hauts-de-Seine. "Il faut quantifier ce risque". "Si elle (Christine Lagarde) était traduite devant la Cour de justice de la République, ce serait une catastrophe pour notre pays, mais moi je ne crois pas qu'elle puisse l'être", a-t-il affirmé.