Le Pen juge "suspectes" les promesses fiscales de Valls

  • A
  • A
Le Pen juge "suspectes" les promesses fiscales de Valls
@ REUTERS
Partagez sur :

La présidente du Front national estime que les promesses du Premier ministre s’expliquent par la proximité des élections européennes.

Manuel Valls a annoncé vendredi sur Europe 1 une réduction fiscale qui va bénéficier dès 2014 à 3 millions de ménages. La présidente du Front national, Marine Le Pen, a jugé samedi "suspectes" les promesses du premier ministre. "Pour l'instant, les seules promesses tenues sont celles qui prévoyaient des augmentations d'impôts et de taxes. On rend un petit peu de la main droite ce qu'on a pris de la main gauche...", a-t-elle déclaré sur TF1.

"Les Français ont vu l'augmentation de la TVA, de l'électricité, du gaz, ils viennent de voir la fiscalisation de la part patronale de la mutuelle de santé - c'est un véritable drame pour un nombre inouï de familles françaises - l'augmentation des impôts locaux et puis le gel des pensions d'ores et déjà annoncé", a-t-elle ajouté. "Ça c'est la réalité... Alors, moi les promesses qui sont effectuées à une semaine d'un scrutin" (les élections européennes, ndlr), "permettez-moi de les considérer comme suspectes", a lâché l'eurodéputée.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

VIDEOS - Manuel Valls annonce "un milliard de baisses d'impôts"

CALCULETTE - Baisse d'impôts : êtes-vous concerné ?