Le Pen juge Mélenchon "paranoïaque"

  • A
  • A
Le Pen juge Mélenchon "paranoïaque"
Marine Le Pen "ne sait pas d'où vient le tract" représentantJean-Luc Mélenchon sous les traits d'Hitler.@ Europe1
Partagez sur :

La candidate FN a répondu jeudi soir à la polémique sur le tract assimilant son adversaire à Hitler.

Marine Le Pen le clame haut et fort : "Je ne sais absolument pas d'où vient ce tract". La présidente du Front national a répondu jeudi soir à la polémique causée par la diffusion d’un faux tract de campagne de Jean-Luc Mélenchon, où le candidat du Front de Gauche est représenté sous les traits d’Adolf Hitler.

"Il y en a des millions qui tournent comme ça sur les réseaux sociaux dont à peu près 4 ou 5 millions en ce qui me concerne", a ajouté Marine Le Pen, candidate à Hénin-Beaumont, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, face à Jean-Luc Mélenchon notamment.

"Je ne sais absolument pas d'où vient ce tract" :

"La réponse du berger à la bergère"

La fille de Jean-Marie Le Pen en a profité pour renvoyer la faute à son adversaire désigné pour ce scrutin. "Monsieur Mélenchon adore grimer ses adversaires politiques en nazi ou en fasciste", a-t-elle contre-attaqué. "Après tout, je ne sais pas qui est responsable de ça, mais c'est probablement la réponse du berger à la bergère. Peut-être un journaliste qui se venge d'avoir été traité de fasciste", a ironisé la présidente du FN.

Pour Marine Le Pen, "Monsieur Mélenchon est paranoïaque. Il voulait une bataille homérique, la réalité, c'est qu'il ne supporte pas de faire campagne". Et la candidate frontiste d’enfoncer le clou : "Sa campagne non seulement s'essouffle mais s'effondre et ça se ressent dans les différents sondages qui sont effectués", a-t-elle certifié.

Selon un sondage OpinionWay Fiducial pour Le Figaro et LCI diffusé jeudi soir, Marine Le Pen serait, avec 32% des intentions de vote, en tête du premier tour, devant le candidat socialiste Philippe Kemel (25%)qui passe devant Jean-Luc Mélenchon (24%)