Le Pen fustige l'Europe mondialiste lors d'un maigre défilé

  • A
  • A
Le Pen fustige l'Europe mondialiste lors d'un maigre défilé
Partagez sur :

A la tête d'un parti affaibli, Jean-Marie Le Pen a reproché vendredi à Nicolas Sarkozy d'avoir accentué "l'Europe mondialiste", lors du traditionnel défilé du FN en l'honneur de Jeanne d'Arc à Paris, qui a rassemblé environ 2.000 personnes.

"S'il n'en reste qu'un, je suis celui-là" : à la tête d’un Front national exsangue financièrement, Jean-Marie Le Pen a reconnu vendredi que son parti peine désormais à mobiliser.

Nouvelle illustration : le traditionnel défilé du FN en l’honneur de Jeanne d’Arc n’a réuni que 2.000 personnes, loin des dizaines de milliers de personnes mobilisées au début des années 2000.

Mais le leader frontiste ne veut pas abandonner son combat. "Les autorités élues en 2007, au terme d'une campagne tricolore qui se révèle une véritable imposture, continuent et accentuent la politique mondialiste de suppression des frontières", a-t-il lancé.

Après ses revers de 2007, Jean-Marie le Pen voudrait rebondir lors des élections européennes où il espère "faire aussi bien et même mieux" qu'aux élections européennes de 2004, où il avait obtenu 9,8% des voix.