Le Pen : "arrêtez d'insulter mes électeurs"

  • A
  • A
Le Pen : "arrêtez d'insulter mes électeurs"
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans Nice Matin, la candidate frontiste appelle à stopper les "insultes" à l'égard de ses électeurs.

"Je lance un message solennel aux socialistes et aux sarkozystes : arrêtez d’insulter les électeurs patriotes !", déclare Marine Le Pen dans les colonnes des quotidiens du groupe Nice Matin, mercredi.

"Claude Guéant a dit que mon projet était national et socialiste. C'est-à-dire nazi ! Juppé n'a eu de cesse de nous traiter de xénophobes, de racistes, d'antisémites", poursuit-elle. "Les Français en ont par-dessus la tête des insultes de ces élites qui, aujourd'hui, essaient de les draguer pour avoir leurs voix, sans avoir leurs gueules", ajoute celle qui a remporté 18% des voix.

"Sarkozy me fascine"

Interrogée sur les propositions faites par Nicolas Sarkozy au soir du premier tour de la présidentielle, la candidate frontiste répond : "y a-t-il un Français qui croit encore aux promesses de Sarkozy ?". "J'avoue être fascinée par cette drague éhontée", ajoute-t-elle. Et pour cause, le président-candidat a assuré qu'il s'adresserait personnellement aux électeurs du FN. "Ces angoisses, ces souffrances, je les connais : la lutte contre les délocalisations, la maîtrise de l'immigration... la sécurité. Le soucis de nos compatriotes, le soucis de sauvegarder notre mode de vie est capital", avait-il notamment déclaré lors de son discours à la Mutualité, à Paris.

"Plus aucune confiance"

Si Marine Le Pen n'a pas encore dit clairement ce qu'elle fera au second tour, elle explique en tout cas qu'elle "ne souhaite la victoire ou la défaite de personne". "Je n’ai absolument plus aucune confiance dans le vrai ennemi que représente Hollande et le faux ami que représente Sarkozy", explique-t-elle. "En tout cas, celui qui perdra aura perdu à cause de lui. Il portera l’entière responsabilité de son échec. Lui et lui seul", conclut-elle.