"Le patron, c’est Nicolas Sarkozy"

  • A
  • A
"Le patron, c’est Nicolas Sarkozy"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Au lendemain du remaniement, François Baroin est revenu sur l’"équipe qu’a souhaitée Nicolas Sarkozy".

"Le patron, c’est le président de la République, Nicolas Sarkozy", a assuré François Baroin lundi matin sur Europe 1. Le nouveau porte-parole du gouvernement, qui a été reconduit au ministère du Budget, a rappelé que c’est "Nicolas Sarkozy qui a été élu. La valeur d’une élection est sans commune mesure. C’est lui qui a pris des engagements. C’est lui qui rendra des comptes".

"On ne va pas s’excuser"

"Nous, on est là pour décliner, pour dérouler", a expliqué François Baroin à propos des membres du gouvernement. Sans surprise, il a défendu la nouvelle équipe, "souhaitée par le président de la République". Le gouvernement est constitué avec des ministres qui "ont l’expérience de l’Etat", a-t-il indiqué faisant allusion notamment à Alain Juppé, ancien Premier ministre.

Quant aux critiques sur le nouveau gouvernement, et notamment sur la part belle faites aux anciens membres du RPR et gaullistes, François Baroin s’est insurgé. "On ne va pas s’excuser d’être gaulliste et du RPR. On va pas s’excuser d’avoir cette sensibilité-là", s’est-il indigné. Et il a parlé de "symbole" à propos de l’arrivée de Michel Mercier, ancien trésorier de François Bayrou.

"Il y a dans ce gouvernement des gens qui ont gagné des élections, qui ont fait leurs preuves et servi l’Etat", a signalé François Baroin. "C’est un gouvernement qui reflète parfaitement la sensibilité, la construction, le pacte fondateur de l’UMP et le paysage politique qui va conditionner les 18 derniers mois avant l’élection présidentielle", a-t-il ajouté. Objectif : "créer une dynamique autour de Nicolas Sarkozy pour empêcher le retour de la gauche".