Le Paquebot du FN sera vendu aux enchères

  • A
  • A
Le Paquebot du FN sera vendu aux enchères
Partagez sur :

Cet immeuble situé à Saint-Cloud, près de Paris, est devenu un siège trop coûteux pour un Front national endetté.

Le 29 septembre prochain à la chambre des notaires, le Paquebot, siège historique du Front national, sera mis aux enchères. La vente a été annoncée jeudi par l'avocat et membre de la direction du parti d’extrême-droite, Wallerand de Saint-Just. Peut-être l’épilogue d’une histoire très mouvementée.

Le Front national a acquis le Paquebot, un bâtiment de 5.200 mètres carrés situé à Saint-Cloud, en bordure de Seine tout près de Paris, en 1994. Mais le parti de Jean-Marie Le Pen qui traversait de graves difficultés financières, liées notamment à des revers électoraux, a été contraint de déménager en novembre 2008.

Le principe de la vente est ainsi acquis de longue date. Mais le bien peine à trouver preneur. Il y a presque un an, en août 2008, Jean-Marie Le Pen avait annoncé la signature d’une promesse de vente avec une université de Shanghaiqui voulait transformer le bâtiment en école de perfectionnement de la langue française. La transaction n’a jamais été finalisée.

Me Saint-Just estime qu'au moins "une centaine d'entités françaises sont intéressées (par la vente), plus un certain nombre d'acteurs étrangers". Pour attirer d'autres acheteurs potentiels en dehors de l'Hexagone, une publicité devrait être diffusée dans un grand quotidien international. Jean-Marie Le Pen avait lui-même estimé la valeur du Paquebot entre 15 et 16 millions d'euros. "Depuis, la crise est passée par là", a tenu à tempérer l'avocat du FN.