Le nationaliste Jean-Guy Talamoni élu président de l'Assemblée de Corse

  • A
  • A
Le nationaliste Jean-Guy Talamoni élu président de l'Assemblée de Corse
Le dirigeant indépendantiste Jean-Guy Talamoni a été élu jeudi à Ajaccio président de l'Assemblée de Corse.@ PASCAL POCHARD CASABIANCA AFP
Partagez sur :

C'est la première fois depuis la création de l'assemblée en 1982 qu'un indépendantiste occupe cette fonction. 

C'est une première. Le dirigeant indépendantiste Jean-Guy Talamoni a été élu jeudi à Ajaccio président de l'Assemblée de Corse. Cela n'avait jamais été le cas depuis la création de l'assemblée en 1982. Jean-Guy Talamoni a obtenu les 24 voix des élus nationalistes sur les 51 sièges de l'assemblée. Le candidat de la gauche, Paul-Marie Bartoli, a obtenu 12 voix et celui la droite, Camille de Rocca Serra, 11. Quatre élus ont voté blanc.

Libération des prisonniers. Dès son élection, Jean-Guy Talamoni a réclamé la libération des prisonniers "politiques" corses et tendu la main "à tous les Corses", appelant à la "réconciliation" de la communauté. "Demain, nous obtiendrons l'amnistie des prisonniers et des recherchés (...) et personne ne pourra s'opposer à cette volonté populaire", a déclaré le dirigeant indépendantiste dans son discours d'installation à la présidence de l'assemblée. Les nationalistes réclament la libération de 25 prisonniers que Paris refuse de qualifier de "politiques".

Une nette victoire. La liste "Per a Corsica" (Pour la Corse) l'a nettement emporté dimanche lors du second tour des élections régionales avec 35,34% des voix, devant la liste Divers gauche du président sortant Paul Giacobbi (28,49%), la liste LR-UDI (27,07%) et le Front national (9,09%).