Le mouvement de Macron hébergé chez le directeur d'un cercle de réflexion proche du patronat

  • A
  • A
Le mouvement de Macron hébergé chez le directeur d'un cercle de réflexion proche du patronat
Le président de l'Institut Montaigne, Claude Bébéar (2e plan, centre) entouré de PDG français, en 2004. @ JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :

Le gouvernement assure qu'il n'y a "aucun lien" entre l'Institut Montaigne et le mouvement "En Marche". Il s'agirait d'"un service rendu". 

Le mouvement politique lancé par Emmanuel Macron est domicilié à l'adresse du directeur de l'Institut Montaigne, cercle de réflexion réputé proche du patronat, a-t-on appris jeudi auprès du mouvement, confirmant une information de Mediapart. L'adresse légale du mouvement "En marche" n'est pas déposée au nom du directeur de l'institut, Laurent Bigorgne, mais "au nom de son épouse, qui est une amie personnelle d'Emmanuel Macron", a précisé une porte-parole du mouvement.

Un "service rendu", "aucun soutien logistique". "C'est un engagement et un service rendu à titre privé. Il n'y a aucun soutien logistique, ni aucun lien entre l'Institut Montaigne et le mouvement 'En Marche'", a-t-elle précisé. Le site Internet du mouvement ne précisait pas en milieu d'après-midi l'adresse légale complète de "En Marche". Selon Mediapart, qui publie deux copies d'écran du site, le détail des mentions légales a été supprimé en cours de journée.

L'Institut Montaigne, créé en 2000 par Claude Bébéar, fondateur du groupe d'assurances Axa et figure du patronat français, est un "think tank" d'obédience libérale. Il regroupe des chefs d'entreprises, des hauts-fonctionnaires et des universitaires.