Le MoDem cherche à clarifier sa ligne politique

  • A
  • A
Le MoDem cherche à clarifier sa ligne politique
Partagez sur :

L'heure était à l'autocritique et à la reconstruction pour le Mouvement démocrate, réuni samedi en Conseil national à Paris.

Un mois après l’échec aux européennes, le Conseil national du MoDem était attendu. Pendant près de quatre heures, les reproches ont fusé. Le chef de file du mouvement démocrate, François Bayrou, a été accusé d'avoir choisi une stratégie trop personnelle, voire de s'être trompé de campagne en multipliant les piques contre le président Nicolas Sarkozy.

Face à la demande de "collégialité" réclamée par des cadres de son parti, qui se sont notamment exprimés dans une lettre ouverte, François Bayrou a annoncé samedi la nomination prochaine d'une dizaine de secrétaires nationaux qui feront office de porte-parole dans leur domaine respectif.

"Nous avons décidé d'avoir une stratégie cohérente au niveau national pour les régionales. Pas une stratégie différente dans chaque région", a expliqué par ailleurs François Bayrou à l'issue de la réunion. Il a également promis que le Modem allait travailler à la définition d’une ligne politique et d’un programme clairs. Un congrès du parti, d'une durée de trois ou quatre jours, aura donc lieu à l'automne.

Environ 240 participants se sont réunis à huis clos rue de l'Université à Paris, parmi lesquels les principaux "ténors" du parti Marielle de Sarnez, Corinne Lepage et Jean-Luc Bennahmias, le journaliste Jean-François Kahn, la sénatrice Jacqueline Gourault, et l'ancien ministre Didier Bariani, notamment.

Ecoutez François Bayrou et Corinne Lepage au micro d’Antonin André :



> Le MoDem en quête de renouveau

> Corinne Lepage : "le MoDem, ce n’est pas que Bayrou"