Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  • A
  • A
Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice
@ MaxPPP
Partagez sur :

ENQUÊTE - Une information judiciaire contre X a été ouverte pour "escroquerie en bande organisée", "faux et usage de faux".

L’INFO. En 2013, une enquête préliminaire avait été ouverte après le signalement de la Commission des comptes de campagne. Dans cette enquête, étaient notamment visés les prêts accordés à des candidats FN lors des cantonales de 2011 et des législatives de 2012. Elle a abouti, mardi, à l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour "escroquerie en bande organisée", "faux et usage de faux", concernant "Jeanne", le microparti de Marine Le Pen créé fin 2010, a révélé Le Monde, mardi.

Le quotidien du soir avance même que des perquisitions ont eu lieu le 7 avril "visant la galaxie Riwal, l'entreprise de Frédéric Chatillon qui s'occupe de l'ensemble du matériel de campagne du Front national. "Jean-Michel Dubois, mandataire financier de ce microparti, assurait au Monde, en juillet 2012, que "Jeanne" a prêté "environ 600 000 euros" à l'association de financement de la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

 

sujet

L'INFO - Enquête sur le micro-parti de Marine Le Pen

RÉACTION - Le Pen a un patrimoine "parfaitement transparent"