Le Maire : "nous en avons pour 30 ans de lutte contre le terrorisme"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ancien ministre demande à Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne de s'emparer politiquement du problème du terrorisme international.

L'INFO.Un enregistrement audio a émergé sur internet au lendemain de l'attaque du musée Bardo à Tunis. Selon un spécialiste des réseaux djihadistes, l'Etat islamique est mentionné dans le message. Les deux assaillants y sont qualifiés de "chevaliers de l'Etat islamique". Invité d'Europe 1 vendredi matin, Bruno Le Maire, député de l'Eure et membre du bureau national de l'UMP, a estimé que, dans ce combat, "ce sont les libertés qui gagneront !"

"Nous gagnerons cette guerre". Nous sommes "en guerre contre le terrorisme, et c'est une guerre de trente ans", a-t-il affirmé. "Elle a commencé en 2001. Nous sommes 15 ans plus tard. Nous en avons pour 30 ans dans la lutte contre le terrorisme. Mais nous gagnerons cette guerre car les libertés seront plus fortes que l'islamisme radical. A une condition : qu'en plus de la stratégie militaire - que je soutiens -, il y ait une stratégie politique."

A quoi pense-t-il ? "La Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne pourraient prendre une initiative et proposer rapidement une conférence politique associant les états de la région, notamment l'Arabie saoudite, l'Iran, la Turquie, mais aussi les pays membres du conseil de sécurité de l'ONU. Objectif : trouver une solution politique à la crise. Il est hors de question de négocier avec Daech, mais on ne discute pas assez avec les états de la région."

>> L'intégralité de l'entretien en vidéo :



>> LIRE AUSSI - Attentat de Tunis : le monde de la croisière en deuil

>> LIRE AUSSI - En pleine évacuation, les députés ont entonné l'hymne national

>> LIRE AUSSI - En Tunisie, la menace terroriste est permanente

>> LIRE AUSSI - Une rescapée : "Ce qui m'a sauvée, c'est les gens devant moi"