Le maire de Loudéac mariera bien un couple d’étrangers

  • A
  • A
Le maire de Loudéac mariera bien un couple d’étrangers
Partagez sur :

L’édile de cette commune des Côtes d’Armor a été mis en demeure de célébrer cette union par le tribunal.

Gérard Huet a fait savoir vendredi qu'il devait "se résoudre" à marier Kamar El Hajji Safadi, une Hispano-Marocaine, et Adil Doubi, de nationalité marocaine. Le maire de Loudéac, une petite commune des Côtes-d’Armor, faisait savoir depuis plusieurs mois qu’il refusait de célébrer cette union. Il l’avait d’ailleurs à plusieurs reprises repoussée. Mais le tribunal de grande instance de Saint-Brieuc l’a mis en demeure d’agir vendredi.

Pour le maire, le mariage en question est une union "de complaisance". Gérard Huet assure que le marié est "en situation irrégulière". Ce que la justice conteste. Les deux futurs époux, tous deux âgés de 30 ans, sont détenteurs de titres de séjour en règle, même s’il est temporaire pour Adil Doubi. Le couple vit à Loudéac depuis fin 2008.

Le mariage aura finalement lieu lundi. La justice avait en effet donné trois jours au maire pour procéder à la cérémonie, sous peine d'astreinte de 1.000 euros par jour de retard. Gérard Huet a tout de même fait savoir qu'il avait "décidé de manière symbolique de les marier ailleurs qu'en salle de mariages".

L’affaire n’est d’ailleurs peut-être pas terminée. Le maire de Loudéac a ainsi reçu le soutien du député UMP de la circonscription, Marc Le Fur, qui a lui-même adressé un courrier au ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie. Il demande qu'"une enquête complémentaire soit diligentée concernant la situation des futurs époux et que l'esprit du mariage républicain soit pleinement respecté". Une enquête de gendarmerie a déjà conclu à l'absence de mariage blanc.