Le gouvernement Valls sera dévoilé mercredi

  • A
  • A
Le gouvernement Valls sera dévoilé mercredi
@ Reuters
Partagez sur :

LES DERNIÈRES INFOS - Manuel Valls poursuit ses ultimes consultations pour former "son gouvernement de combat".

# L'essentiel :

- Manuel Valls poursuit ses consultations pour former "son gouvernement de combat". Sa composition sera annoncée mercredi.

 - Ce gouvernement doit compter une quinzaine de ministères.

- Parmi les noms qui circulent : Ségolène Royal, Jean-Jacques Urvoas ou encore François Rebsamen. 

-  Des points de blocage subsistent pour savoir qui héritent des portefeuilles de l'Intérieur et des Finances. 

# Les dernières infos importantes

Le gouvernement dévoilé mercredi. C'est ce qu'a annoncé l'entourage de François Hollande. Le premier Conseil des ministres se tiendra vendredi.

Pour les Verts, c’est non. Le bureau exécutif d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) refuse de participer au gouvernement Valls, après avoir délibéré sur ce point en interne. "La direction du parti a refusé à sept voix contre trois", a précisé une source à l’AFP. Cette décision a été prise contre l'avis d'une majorité de parlementaires du parti écologiste. Si un élu acceptait malgré tout d'accepter un ministère, il serait exclu du parti.

INFO E1 - Montebourg à la tête d'un grand ministère à Bercy. Selon les informations d’Europe 1, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif sous Ayrault, va voir son champ d’action élargi sous le gouvernement Valls. A Bercy, il serait en charge de l’Industrie, du Commerce, de l’Innovation et des PME.

michel sapin

© Reuters

INFO E1 - Sapin prend encore du galon. Toujours selon nos informations, Michel Sapin conserve le ministère du Travail et sera également chargé des Affaires sociales dans le gouvernement Valls.

Valérie Bédague directrice de cabinet de Valls. Manuel Valls a choisi son directeur de cabinet et, pour la première fois de l'histoire à Matignon, c'est une directrice. Il s'agit de Valérie Bédague, récemment nommée directrice d'UbiFrance, un organisme chargée de venir en aide aux PME.

>>> Qui est la nouvelle directrice de cabinet de Manuel Valls ? A LIRE ICI.

# Derniers coups de fil et tractations

Mardi matin, Manuel Valls s'est retranché place Beauvau. C'est là qu'il a reçu les candidats aux ministères et passait de nombreux coups de fil. Selon les informations d'Europe 1, la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé, Barbara Pompili et François de Rugy ont été reçus, avant de quitter l'endroit peu après 12h. Juste après la passation de pouvoir avec Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls a reçu à Matignon Claude Bartolone, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon.

17.10 Jean-Yves Le Drian 930x620
Avant eux, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense du gouvernement sortant, a aussi été reçu par le nouveau Premier ministre. Selon certains bruits, ce proche de François Hollande avait été sondé pour être nommé à Matignon, mais il a préféré faire la promotion de Manuel Valls. Après s'être vu proposer l'Intérieur, Jean-Yves Le Drian a finalement préféré garder la Défense. Autre valeur sûre : Laurent Fabius qui garde le Quai d'Orsay.

Une des incertitudes concerne le futur locataire de la place Beauvau. L'Elysée chercherait à imposer François Rebsamen, l'actuel chef de file des sénateurs PS, un proche de François Hollande. Mais Manuel Valls souhaiterait lui qu'un de ses proches, le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas, soit nommé place Beauvau. L’'Economie faisait encore l'objet de discussions, mardi soir. Les fonctionnaires de Bercy assuraient n'avoir "aucune idée" du sort réservé à leur ancien patron, Pierre Moscovici, ou de celui de Bernard Cazeneuve, anciennement au Budget.

Hamon insistant

© Reuters

Stéphane Le Foll resterait à l’Agriculture mais pourrait récupérer le poste de porte-parole du gouvernement. Benoît Hamon, tenant de l'aile gauche du Parti socialiste, pourrait être promu et obtenir le ministère de l'Education nationale aux dépens de Vincent Peillon. Quant à Christiane Taubira, son départ de la Place Vendôme fait peu de doute même si elle pourrait obtenir la Culture.


# La passation de pouvoir

Jean-Marc Ayrault a reçu son successeur à Matignon, Manuel Valls, à 15h, rue de Varenne. Après avoir posé pour une série de photos dans la cour de Matignon, les deux hommes sont partis s’entretenir en tête à tête. Chacun a ensuite pris brièvement la parole devant le personnel de Matignon. Manuel Valls a rendu hommage à son prédécesseur, en mettant en avant ce qu'il considère être leurs points communs : "Nous sommes deux socialistes, deux républicains et deux patriotes". "J'ai été très fier d'être votre ministre de l'Intérieur", a-t-il ajouté. "Cher Manuel, je vous souhaite de réussir, je vous souhaite bon courage, je vous souhaite tout le succès. Je souhaite bonne chance à la France",  lui a répondu Jean-Marc Ayrault.











sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN OFF - "Tiens, voilà les amis de Manuel Valls qui débarquent"

COULISSES - Le jour où Matignon a valsé

PORTRAIT - Manuel Valls, un ambitieux à Matignon

BILAN - Ayrault, le chemin de croix à Matignon

REVUE DE PRESSE - Le remaniement vu de l'étranger