Le gouvernement à la diète médiatique

  • A
  • A
Le gouvernement à la diète médiatique
Les ministres sont priés d'éviter les faux pas à quelques semaines des législatives.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Avant les législatives, il s'agit d'éviter les faux pas. En se taisant au besoin.

Il faut éviter les bourdes. A trois semaines des législatives, pas question pour un ministre d'être celui par qui le scandale arrive, l'auteur de la gaffe qui fera perdre des points dans les sondages, et des députés à l'Assemblée nationale. L'exécutif a donc donné des consignes précises aux membres du gouvernement, selon les informations recueillies par Europe 1.

"Oui, c'est vrai, la parole est très encadrée", confirme à Europe 1 un ministre considéré comme un poids lourd du gouvernement, qui avoue faire lui aussi très attention.

La pression est surtout maximale sur les novices. 30 ministres sur 34 n'ont jamais fait partie d'aucun gouvernement, et beaucoup d'entre eux ne maîtrisent pas l'art de l'esquive ou de la langue de bois. Un conseiller admet même avoir suggéré à quelques uns de ces débutants d'annuler une interview importante, pour éviter de trébucher.

La méthode de Jean-Marc Ayrault

Mais ce contrôle de la parole tient aussi à la méthode du chef du gouvernement. Il y a deux jours, Jean-Marc Ayrault a encore répété à toute son équipe que les annonces se faisaient autour de la table du conseil des ministres. Inutile de faire des déplacements pour ne rien dire, a-t-il encore précisé. 

D'après un ministre, cela devrait s'arranger : après les législatives, une fois élus à l'Assemblée nationale, les ministres devront bien répondre aux députés, et la stratégie devra changer.