"Le programme du FN, c'est la facilité", assure Le Foll

  • A
  • A
"Le programme du FN, c'est la facilité", assure Le Foll
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre de l'Agriculture était l'invité d'Europe 1, en direct du Salon de l'agriculture.

L'INFO. Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, était l'invité d'Europe 1, en direct du Salon de l'agriculture, vendredi. L'occasion pour lui de s'exprimer, notamment, sur la popularité de Marine Le Pen auprès des agriculteurs, qui a passé 9 heures sur place, jeudi.

"Le Pen veut mettre à bas toute la politique à l'échelle européenne". "Ce que j'ai compris, dans tout ce que j'ai entendu, c'est : 'les autres ont déjà assumé des responsabilités, donc on va essayer quelqu'un d'autre'. Mais assumer des responsabilités, c'est être confronté à la réalité, et ce n'est pas simple !", a-t-il assuré. "Je dis à tous ceux qui pensent que Marine Le Pen apporte des solutions que le jour où l'on sortira de la Politique agricole commune (PAC), il ne faudra pas se plaindre après…Elle veut mettre à bas toute la politique à l'échelle européenne en disant 'puisqu'on donne de l'argent à l'Europe, on va le reprendre et le donner aux agriculteurs'. Cela veut dire que l'on entrerait dans une concurrence générale entre tous les pays !"

Il "faut s'intéresser aux conséquences du programme du FN". Stéphane Le Foll l'assure : "il faut s'intéresser aux conséquences du programme du FN, c'est ça qui le fera reculer. Les gens ne regardent pas vraiment les propositions du FN. Le programme du FN, c'est la facilité : je ferme mes frontières et avec ça, je m'en sors. Cela conduirait au renoncement et au déclassement de la France."

"Marine Le Pen se gêne-t-elle pour faire des critiques sur le gouvernement ?" Et d'ajouter, en réponse à la question d'un auditeur qui reprochait au gouvernement de s'engager dans la campagne des départementales : "Marine Le Pen se gêne-t-elle pour faire des critiques sur le gouvernement ? Vous pensez que l'on va accepter de se faire attaquer et laisser penser qu'on ne fait pas le travail ? Je vous le dis gentiment, mais vous vous trompez ! On fait de la politique car on a des convictions à défendre ! On va défendre ce que nous faisons et contester ce que fait Marine Le Pen !"

>> LIRE AUSSI - Au fait les agriculteurs, plutôt Sarkozy ou Le Pen ?

>> LIRE AUSSI - Le FN prospère en milieu rural

>> LIRE AUSSI - Manuel Valls met en garde les agriculteurs contre le vote FN