Le FN dopé par sa "domination absolue chez les ouvriers"

  • A
  • A
Le FN dopé par sa "domination absolue chez les ouvriers"
@ Reuters
Partagez sur :

DÉCRYPTAGE - Le parti de Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour des élections européennes.

L’INFO. Trois jours après le scrutin de Brignoles, élection cantonale partielle ô combien symbolique qui a projeté le candidat frontiste en tête du premier tour, Jean-Marc Ayrault est monté au créneau, mercredi matin sur Europe1, assurant que "le Front national n'aime pas la France." Mais les Français aiment-ils le FN ? Selon un sondage Ifop pour Le Nouvel Observateur et dévoilé mercredi, le parti de Marine Le Pen serait le premier parti de France pour les élections européennes de 2014.

Des chiffres éloquents. Pour la première fois à une élection nationale, une enquête donne le FN en tête au premier tour, avec 24% des intentions de vote aux élections européennes de 2014, devant l'UMP à 22% et le PS à 19%. Il y a huit jours, l’institut BVA avait demandé à un panel d’électeurs de droite leur préférence entre Marine Le Pen et François Hollande : 63% d’entre eux ont désigné la présidente du Front national, contre 29% pour le président de la République. Le sondage publié mercredi dans le Nouvel Obs ne fait qu’accentuer une tendance qui donne le sourire à Marine Le Pen depuis plusieurs jours déjà.

La communication du gouvernement

© DR

44% des ouvriers votent FN. Olivier Duhamel (photo), spécialiste de droit constitutionnel, a commenté cette étude au micro d’Europe 1. Et le politologue, qui a pris le temps d’étudier dans le détail ce sondage de l’Ifop, a décelé un autre signe de la bonne période traversée par le parti d’extrême-droite : "il y a quelque chose qui frappe tout de suite : le Front national pourrait arriver en tête aux Européennes. Mais j’ai trouvé quelque chose d’encore plus impressionnant : les intentions de vote en faveur du FN chez les ouvriers, qui est de 44%."

De ce constat, Olivier Duhamel tire une conclusion qui devrait fortement déplaire à la gauche en général, et à Jean-Luc Mélenchon en particulier : "cela fait un certain temps qu’il y a un vote important des ouvriers vers le FN, mais au premier tour de l’élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen n’avait fait que 23%, soit quatre points de plus que sa moyenne nationale. Là, ce n’est pas quatre points de plus, mais 20 ! C’est une domination absolue du FN chez les ouvriers. Ce résultat là est au moins aussi important que le résultat global."