Le dernier hommage au président Bongo

  • A
  • A
Le dernier hommage au président Bongo
Partagez sur :

Les obsèques du président gabonais se sont déroulées mardi à Libreville en présence d'une quinzaine de chefs d'Etat.

Une quinzaine de chefs d'Etat, dont le Français Nicolas Sarkozy, ont assisté mardi à Libreville aux obsèques solennelles du président Omar Bongo, symbole de la Françafrique.

Après une minute de silence, les invités étrangers, parmi lesquels figuraient la plupart des présidents de l'Afrique francophone mais aussi l'ancien chef de l'Etat français Jacques Chirac, se sont inclinés à tour de rôle devant le cercueil recouvert par le drapeau du Gabon sur fond de musique religieuse.

L'ensemble de la classe politique gabonaise était présent aux côtés de la famille du défunt. La plupart des présidents des pays d'Afrique francophone, ainsi que des représentants d'institutions internationales, dont le président de la Commission de l'Union africaine (UA), le Gabonais Jean Ping, lui ont ensuite rendu hommage.

Après le culte oecuménique, les oraisons funèbres gabonaises ont été écoutées avec une attention particulière dans un contexte politique tendu en vue de la succession. Le cercueil devait être acheminé par avion à Franceville dans la région natale d'Omar Bongo où se dérouleront jeudi l'inhumation dans "l'intimité". Omar Bongo a régné durant 41 ans à la tête du Gabon.

La cérémonie a été précédée d'un bref incident lorsque la France a été prise à partie à l'arrivée au palais de Nicolas Sarkozy, auquel plusieurs dizaines de Gabonais ont lancé à distance: "On ne veut plus de vous, partez!"