Le coup d’Etat de Bartolone

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale va proposer un changement de régime dans un livre à paraître.

L’INFO. Au moment où certains veulent baisser le nombre de parlementaires et où d’autres veulent carrément supprimer le Sénat, une voix va porter dans le débat : celle du président de l'Assemblée nationale. Claude Bartolone va publier un livre la semaine prochaine, qu’Europe 1 a pu lire en avant-première. Et autant dire que le quatrième personnage de l'Etat n’y va pas avec le dos de la cuillère : il propose ni plus ni moins qu’un changement de régime.

>> EN VIDÉO - Oui, le Sénat est bien utile à la démocratie

Supprimer le poste de Premier ministre. Lors du premier discours de politique générale, en avril dernier, quand Manuel Valls est venu défendre devant les députés le pacte de responsabilité pensé par François Hollande, Claude Bartolone a eu une révélation : il faut supprimer le poste de Premier ministre et rendre le président de la République  responsable devant le Parlement. Voir le chef du gouvernement défendre un texte du chef de l’Etat lui avait semblé absurde.

Baisser le nombre de députés et de sénateurs. "Le seul endroit ou le président ne peut pas venir c’est l’Assemblée", regrette Claude Bartolone, qui réclame ni plus ni moins que l’instauration d’un régime présidentiel. Comme De Gaulle avant lui, il propose de fusionner le Sénat et le Conseil économique et social, mais aussi de baisser le nombre de députés et de sénateurs. Sera-t-il entendu ? La réforme institutionnelle, dont François Hollande veut faire un sujet majeur de la fin de son quinquennat, pourrait être une première réponse.