Le clan Sarkozy reconnaît des couacs sur son retour

  • A
  • A
Partagez sur :

MEA CULPA - Les proches de l’ancien président sont conscients des erreurs du retour de leur leader.  

Nicolas Sarkozy ne doit pas ignorer le dernier sondage. Selon une enquête publiée par le Parisien samedi dernier, 75% des Français estiment que le retour de l’ancien président sur la scène politique est raté. Difficile de faire l’autruche dans le clan Sarkozy après un tel désamour. Certains proches de l’ancien chef de l’Etat ont d'ailleurs entamé une sorte de mea culpa.

Les Français attendaient plus. "On avait sous-estimé l’attente des Français", concède un proche de Nicolas Sarkozy. "Ils voulaient un programme clé en main". Un malentendu est né entre un président qui a repris sa campagne, là ou il l’avait arrêté et des Français de droite qui attendaient un feu d’artifice.

>> LIRE AUSSI - Le retour de Sarkozy fait un flop auprès des Français

Sarkozy a-t-il sous-estimé le ‘moment Juppé’ ? Dans le même sondage, Nicolas Sarkozy devance largement Alain Juppé dans les souhaits des sympathisants de l'UMP pour leur candidat à l'élection présidentielle de 2017, avec 54% contre 30%. Mais l'ancien locataire de l'Elysée recule de huit points en un mois, alors que le maire de Bordeaux en gagne quatre. Un cador de l’UMP avoue même que "le clan de Sarkozy ne s’attendait pas du tout à l’amourette entre Juppé et le pays".

 
sarkozy-juppe-1280

Un livre qui n’arrange rien. "Les politiques, les historiques ont installé un triomphalisme en pensant qu’il suffisait que le boss soit de retour. Mais Nicolas Sarkozy n’a jamais pensé que ce serait facile", confie un proche du candidat à l’élection interne de l’UMP. Et la sortie de son livre truffé de petites phrases assassines ("Ça reste entre nous, hein ?") n’a rien arrangé... Certains de ses proches attendent désormais qu’il retrouve un peu de hauteur. 

>> LIRE AUSSI - Pour Sarkozy, "tous des cons" à l'UMP