Le chien qui perturbe Dupont-Aignan

  • A
  • A
Le chien qui perturbe Dupont-Aignan
Le candidat de Debout la République affirme qu'il s'agissait d'un chien.@ Capture
Partagez sur :

Des journalistes pensaient avoir entendu des voisins "coquins" dans son QG. Il n'en est rien.

Lors d'une conférence de presse sur la sécurité organisée jeudi dernier à son QG de campagne, Nicolas Dupont-Aignan avait été perturbé par une "nuisance" sonore un peu particulière. Les journalistes ont cru qu'il s'agissait de grincements de lit accompagnés de gémissements particulièrement évocateurs sur l'activité de ses voisins "coquins". Le candidat de Debout la République affirme aujourd'hui que c'est un chien.

"Assez de discours, nous voulons des actes", avait assuré à ce moment-là le candidat. Lors de cette réunion, le candidat de Debout la République avait semblé quelque peu pris au dépourvu, et après quelques hésitations, avait demandé : "quelqu’un peut aller à côté car il y a un bruit".

"Un chien qui aboie"

Nicolas Dupont-Aignan est revenu mardi sur cet épisode cocasse. "J'entendais un bruit bizarre. Et comme tout le monde a l'esprit mal tourné, on a imaginé, ce que vous avez imaginé. En fait, ce n'est pas ça car ça a recommencé hier. Je me suis dit c'est bizarre, il faut vraiment écouter", a-t-il précisé sur Europe 1.

En réalité, les bruits entendus n'avaient rien à voir avec des ébats amoureux. "En fait, c'est un chien qui est au-dessus dans un étage. Un chien qui aboie. On a vérifié parce que je commençais à être inquiet", a confié Nicolas Dupont-Aignan.