Le carnet de santé des candidats

  • A
  • A
Le carnet de santé des candidats
"je ne fume pas même si j'ai une faiblesse pour le cigare de temps en temps", affirme le président-candidat.@ Max PPP
Partagez sur :

Dans un journal spécialisé, les prétendants à l'Elysée affirment être en bonne santé.

Il faut avoir une santé de fer en politique. A huit semaines du premier tour, les candidats à l'élection présidentielle se disent en pleine forme, dans Le Quotidien du médecin, à paraître lundi. Le journal spécialisé a interrogé les onze prétendants en lice. Seul Dominique de Villepin (République Solidaire) a refusé de répondre.

Nicolas Sarkozy. On connaissait la passion du président pour le footing et sa quasi abstinence à l’alcool. "Je me suis toujours tenu à une hygiène de vie assez stricte, je ne sors pas le soir, je ne bois pas, je ne fume pas même si j'ai une faiblesse pour le cigare de temps en temps", déclare le président-candidat.

François Hollande. Après avoir perdu près de 15 kilos, François Hollande est désormais très attentif à ce qu'il mange. Le candidat socialiste fait "du sport très régulièrement, cela fait partie de mon équilibre". Il note que pour obtenir le prêt de financement de sa campagne électorale il a "passé une visite médicale très complète, pour fournir toute garantie". Pareil pour François Bayrou (MoDem), "et les résultats sont bons".

"Je suis au lit à 21 heures"

Marine Le Pen. La candidate du Front national est bien la fille de son père. "Je suis en titane, c'est de famille !" Néanmoins, la présidente du Front national admet quelques "faiblesses" : "une sensibilité du dos avec des hernies discales traumatiques". Elle a besoin de neuf heures de sommeil et "le soir, je suis souvent au lit à 21 heures".

Eva Joly. La candidate écologiste est très discrète sur son état de forme. Elle dit qu’elle ne voit rien ayant trait à sa santé qui puisse être "utile à la qualité du débat présidentiel".

Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche, qui remplit en ce moment les salles lors de ses meetings, est en forme. "Mon médecin se félicite de mes performances : je suis en parfait état de santé", déclare-t-il.

"30 pompes tous les matins"

Corinne Lepage. La candidate écologiste de Cap 21 est "préasthmatique" et veille donc sur  voix en campagne. Elle "bannit "l'alcool, les féculents, le sucre et les graisses".

Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat souverainiste de Debout la République "effectue 30 pompes tous les matins au réveil". Il ne boit pas d'alcool et surtout ne se ressert pas à table.

Philipe Poutou. Dans la vie, le candidat du NPA est ouvrier dans une usine Ford. Il considère qu'il doit donc faire plus attention que les autres. "Cela me fait penser que l'espérance de vie des salariés est de sept ans inférieure à celle des classes supérieures et qu'il faut que j'aille me faire faire un bilan chez mon médecin. Entre l'usine et la campagne, il faudra que je trouve encore le temps!". Sa "camarade" de Lutte ouvrière, Nathalie Artaud affirme qu’elle se "porte bien".