Le calendrier du mariage gay se précise

  • A
  • A
Le calendrier du mariage gay se précise
@ MAXPPP
Partagez sur :

La ministre déléguée à la Famille assure que la loi "devrait être votée dans le 1er semestre 2013".

Le calendrier de la présentation du texte de loi sur le mariage gay se précise. Interrogée par Europe 1, Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a assuré jeudi que le texte "devrait être voté dans le premier semestre 2013".

"Tenir les engagements de François Hollande"

Malgré les réactions virulentes que suscite cette proposition de loi, la ministre assure que le texte sur le mariage gay "sera présenté au parlement et voté au parlement". "Il faut bien comprendre que cela fait partie d'un des soixante engagements de François Hollande et nous avons pour objectif, avec l'ensemble du gouvernement, de tenir ces engagements", assure-t-elle au micro d'Europe 1.

Ecoutez Dominique Bertinotti :

Lors de sa déclaration de politique générale en juin dernier, Jean-Marc Ayrault, avait fixé l'adoption de cette loi au premier semestre 2013. En attendant, le Premier ministre compte demander à "tous les membres du gouvernement concernés de lui faire des propositions, après concertation avec les partenaires associatifs, pour définir le pilotage institutionnel des politiques de lutte contre les violences et les discriminations commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre, qui sont par nature interministérielles".

"L'État n'a pas à juger de la façon de faire famille"

08.06.mariage-gay.Reuters.930620

© REUTERS

La ministre de la Famille a tenu à balayer les critiques émanant d'une branche de la droite et de certains catholiques. "Je voudrais juste dire à tous ceux qui peuvent être contre le mariage gay : l'État n'a pas à juger de la façon de faire famille. Des gens veulent vivre en union libre, d'autres veulent se pacser, d'autres veulent se marier, il faut que tous les citoyens puissent avoir les mêmes libertés de choix et les mêmes droits", estime-t-elle.

Dominique Bertinotti s'est montrée confiante dans la tenue de "débats de qualité" sur le sujet. "C'est un engagement qui sera tenu et vous allez voir que la société est beaucoup plus en avance qu'on le croit. Certes, il y aura des opposants, et si cela alimente un débat de qualité, nous le mènerons avec beaucoup de détermination, pour faire avancer ce qui n'est qu'une mesure d'égalité", a-t-elle assuré. La ministre précise que cette mesure ne fera pas l'objet d'un référendum. 

"Se marier et adopter"

Dominique Bertinotti a précisé que "les personnes de même sexe qui le souhaitent" pourraient "se marier et adopter ensemble. "Le mariage va de paire avec l'adoption puisque lorsque l'on se marie on obtient le droit à l'adoption", a-t-elle précisé.

Une majorité de Français (63%) se disent favorables au mariage gay, selon un sondage BVA. Seuls les plus de 65 ans s’y disent majoritairement hostiles. Dans cette enquête, les Français se disent aussi pour l’adoption des homosexuels à 56 %.