L'avertissement de Philippe de Villiers à Macron : "Emmanuel, reprends-toi !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité de la matinale d'Europe 1 vendredi matin, le président du Mouvement pour la France s'est dit "très déçu" par le comportement du chef de l'État depuis quelques mois.

INTERVIEW

C'est une idylle devenue dispute depuis quelques mois. Alors qu'Emmanuel Macron et Philippe de Villiers entretenaient de très bonnes relations avant l'élection du premier à la tête du pays, le courant ne passe plus entre les deux, comme l'a indiqué le président du Mouvement pour la France, vendredi, au micro Europe 1 d'Audrey Crespo-Mara. Aujourd'hui, il se dit "très déçu" par le chef de l'État qu'il a jadis soutenu.

"Il disait à sa femme : 'Il a raison'". "J'ai reçu Emmanuel Macron au Puy-du-Fou, on a eu des conversations portant sur des sujets lourds : la fonction présidentielle symbolique, la verticalité régalienne, habiter le corps du roi, lui disais-je… Je lui ai dit : 'Attention, il y a un danger de désintégration, la France peut mourir'", se souvient Philippe de Villiers. 


>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Villiers "ne reconnait plus" Macron. "À chaque fois, il se tournait vers sa femme, et lui disait : 'Il a raison, il a raison, il a raison'." Mais un an et demi après l'élection présidentielle, c'est un Philippe de Villiers désabusé qui s'adresse au chef de l'État. Et puis patatras, il y a eu la fête de la musique, le doigt d'honneur, ses anathèmes contre Viktor Orban. Je me suis dit : 'Mais qui est cet homme ? Je ne le reconnais plus !' Et moi je lui dis : 'Emmanuel, reprends-toi'."