Laurent Fabius dénonce "la valse des égos"

  • A
  • A
Laurent Fabius dénonce "la valse des égos"
Partagez sur :

Laurent Fabius a lancé un rappel à l’ordre au PS mercredi sur Europe 1 : "il faut se reprendre sérieusement."

Réagissant au faible résultat du PS aux européennes, l’ancien premier ministre Laurent Fabius a déclaré sur Europe 1 mercredi, "être triste" par ce score "médiocre" mais aussi parce que aujourd’hui "le PS, le grand parti d‘opposition, est en difficulté".

Laurent Fabius "espère que Martine Aubry va réussir mais il reste beaucoup de chemin à faire." Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach sur le"changement de cap" imposé par le première secrétaire mardi soir lors du Conseil national du PS, le député de Seine-Maritime affirme : "On a raison de tout analyser au scalpel. Ce n’est pas seulement une crise du PS mais c’est toute le modèle de la sociale démocratie qui souffre. Il faut se remettre en cause. La crise n’est pas réglée et le monde repart comme avant. On va droit dans le mur."

Une autocritique très dure donc de la part du député socialiste dont il ressort aussi une analyse. "Nous avons reçu deux messages des Français : "proposez-nous et rassemblez-vous". La deuxième est "plus difficile à réaliser à cause de la valse des égos", admet Laurent Fabius. "J’ai donc proposé que Ségolène Royal soit investi d’une mission", ajoute-il.

Sur le succès d’Europe Ecologie, le parti menée par Cohn-Bendit et arrivésecond aux européennes, l’ancien premier ministre parle d’une "brillante réussite" même s’il pense qu’il a bénéficié des voix du PS. Enfin, il est ouvert à l'alliance proposée par les Verts dans la perspective des prochaines élections.