Laurent Berger : "il faut un vrai pilotage" sur la question du chômage

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le patron de la CFDT s'est prêt à travailler avec les conseils régionaux pour mieux piloter les dispositifs de lutte contre le chômage.

INTERVIEW

"Il faut un vrai pilotage" pour mettre en oeuvre les différents dispositifs de lutte contre le chômage, a affirmé Laurent Berger lundi dans la Matinale d'Europe 1. "Ce qui manque dans notre pays, c'est cette capacité à mettre en oeuvre les idées, à mettre en oeuvre les dispositifs", a-t-il appuyé. Le secrétaire général de la CFDT s'est dit prêt à travailler plus avec les conseils régionaux à ce sujet, quelle que soit leur couleur politique, et notamment dans le domaine de la formation des chômeurs. La formation des demandeurs d'emploi relève de la compétence des régions. La CFDT doit rencontrer lundi, avec d'autres syndicats et organisations patronales, le Premier ministre Manuel Valls, pour évoquer le plan pour l'emploi du gouvernement.

Favorable à la formation de chômeurs supplémentaires. Laurent Berger s'est également dit favorable à la formation de 500.000 chômeurs supplémentaires, annoncée par François Hollande lors de ses vœux pour 2016. "Je pense que c’est une bonne nouvelle qu’on puisse former davantage les chômeurs aux métiers de demain sur la transition énergétique, sur la transition numérique", a-t-il déclaré. Le syndicaliste attend cependant "des précisions sur les modalités de ce plan" et a demandé "des formations qui s’inscrivent dans un parcours de retour à l’emploi". 

Face à "l'état d'urgence économique et social", le chef de l'Etat avait annoncé "un plan massif de formation des demandeurs d'emploi" avec "500.000 personnes de plus accompagnées vers les métiers de demain" et pour les PME où "les emplois se créent", "de nouvelles aides à l'embauche (...) dès le début de la nouvelle année".