Laurent Berger : "il faut arrêter de taper sur les fonctionnaires"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger est très "inquiet" par rapport au programme social de François Fillon. 

INTERVIEW

François Fillon continue d'inquiéter les syndicats. Jeudi matin sur Europe 1, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger semble préoccupé par les propositions en terme de santé du candidat de la droite pour l'élection présidentielle

Le projet de Fillon est "très inquiétant". "En termes de santé, de protection sociale, de sécurité sociale, le projet annoncé de François Fillon était très inquiétant", assure Laurent Berger, jeudi matin sur Europe 1. "On sortirait du principe de base de la Sécurité sociale. Chacun paierait selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. On ne peut pas voir une santé à deux vitesses. Ce qui fait la richesse de notre pays, c'est clairement qu'on ait accès à la santé dès qu'on en a besoin".

"Il faut arrêter de dire qu'on gouverner avec du sang et des larmes". "Il y a besoin d'un certain nombre d'actions publiques et de services publics", poursuit Laurent Berger. "C'est pour ça qu'il faut arrêter de taper sur les fonctionnaires". Et d'ajouter : "Pour les frais de santé, dans une population qui vieillit, je crois qu'il faut accepter de dire qu'il y ait une augmentation de la dépense. Il faut la maîtriser, c'est sûr, mais il faut arrêter de dire qu'on va gouverner avec du sang et des larmes".