Laurent Baumel (PS) sur la loi Travail : "On aura vraiment tenté un compromis"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour le frondeur, si le gouvernement accepte l'amendement déposé par Olivier Faure, la loi Travail pourra bénéficier d'une majorité.

INTERVIEW

Le gouvernement semble se diriger tout droit vers l'usage du 49-3 pour le passage de la loi Travail en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. Alors que Manuel Valls devrait annoncer son choix mardi après-midi, le député PS frondeur Laurent Baumel était l'invité d'Europe Midi mardi. Selon lui, si le gouvernement accepte certaines modifications, la loi Travail pourra bénéficier d'une majorité.

Une majorité possible. Mardi matin, les députés socialistes étaient réunis en présence de Manuel Valls pour échanger sur le projet de loi. "L’événement de cette réunion, à mon sens, c'est que Christian Paul qui est 'l'animateur' des frondeurs vient d'expliquer que si le gouvernement acceptait l'amendement d'Olivier Faure, il y aurait une majorité pour voter la loi Travail sans recours au 49-3", explique le député frondeur. Cet amendement permettrait "de garantir dans la loi que les accords d'entreprise n'aboutissent pas à une baisse du taux de rémunération des heures supplémentaires", détaille-t-il. Au centre de cet amendement selon Laurent Baumel, "la question du pouvoir d'achat qui est un peu au cœur du quinquennat", qui est au centre de cet amendement.

Une motion de censure de gauche ? "De notre point de vue, on aura vraiment tenté un compromis", avance le député pour qui une motion de censure sera "certainement" déposée en cas d'usage du 49-3. "Cette motion de censure a peu de chance d'aboutir car il faudrait que tous les députés de la droite la votent", nuance toutefois Laurent Baumel. Lors du premier usage du 49-3, les députés frondeurs avaient échoué à déposer une motion de censure. Deux signatures manquaient pour la valider.